Tous les Groupes I français depuis août 1998

Retour Sommaire Le Cheval Bleu

Editions 2008, 2009, 2010 ci-dessous

 Photos www.aprh.fr

Prix de France 1999 - 2000 - 2001
Prix de France 2002 - 2003 - 2004
Prix de France 2005 - 2006 - 2007
Prix de France 2011 - 2012 - 2013
Prix de France 2014 - 2015 - 2016

 

Prix de France (Vincennes - 400 000 euros - 2 100 m - Attelé G.P.)

EDITION 2010

 Ecurie Sport  1  Orlando Sport  M.b.cer.8  Hand du Vivier - Idea Josselyn  Prix du Luxembourg (Int.), Louis Jariel, de la Marne, de Bretagne (Gr.2), Paul Buquet (Gr.3 - Argentan), du Languedoc
 J. Meslin  2  Paradis Cordière  M.al.6  Historien - Esther  2è Prix Louis Jariel (Gr.2), 3è Prix René Ballière (Gr.1), 4è Prix René Ballière (Gr.1), Albert Demarcq, Henri Levesque (Gr.2)
 J.-P. Barjon  3  Meaulnes du Corta  M.b.10  Voici du Niel - Cigale  Critérium des 5 Ans, Prix de Sélection, de l'Atlantique, d'Amérique, de France, Critérium de Vitesse de la Côte d'Azur (Gr.1), de Washington, d'Eté, de l'U.E. (Gr.2), 2è Prix Albert Viel, de France, 3è Prix d'Amérique
 Ecurie AB Trot  4  Première Steed  F.b.7  Workaholic - Goulette Steed  Prix René Ballière (Gr.1), Saint-Michel (Gr.1 - Mikkeli), Marcel Laurent, de Washington (Gr.2), 3è Critérium Continental, Prix de Cornulier (Gr.1)
 Ecurie d'Héripré  5  Rolling d'Héripré  M.b.5  Dahir de Prélong - Harmony Blue  Prix de Sélection, Critérium des 4 Ans, Critérium Continental (Gr.1), de Croix (Gr.2), 2è Prix Albert Viel (Gr.1), Critérium des 3 Ans (Gr.1)
 Ecurie Pascal Geslin  6  Nouba du Saptel  F.np.9  Canada - France Douce  Prix de l'Atlantique (Gr.1), 2è Prix d'Amérique, de France, Critérium des 5 Ans, Prix de l'Atlantique (Gr.1), 4è Prix d'Amérique (Gr.1)
 Golden Viking AB  7  Opal Viking  M.bf.10  Turnpike Taylor - Zippelina Coeur  Critérium Continental, Critérium de Vitesse de la Côte d'Azur, G.P. des Nations (2 fois), Palio dei Comuni (3 fois), G.P. Freccia d'Europa, Gaetano Turilli, Gala Int'l du Trot (Gr.1), 2è Prix d'Amérique (Gr.1)
 J.-Et. Dubois  8  Quaker Jet  M.b.6  Love You - Jenny Jet  Prix Phaéton, Henri Levesque (Gr.2), de Genève (Gr.3), 2è Prix d'Amérique, René Ballière, 4è Prix de Sélection, Critérium des 4 Ans, Critérium des 5 Ans (Gr.1), 5è Critérium Continental
 J.-P. Barjon  9  Niky  M.b.9  Viking's Way - Fête  G.P. du Sud-Ouest (Gr.2), Prix de Belgique (Gr.2), 2è Prix Capucine (Gr.1), 3è Prix de Paris, Critérium Continental (Gr.1)
 J.-Ph. Dubois 10   Queen's Glory  F.b.6  Love You - Know How  Critérium des 5 Ans (Gr.1), 2è Prix Constant Hervieu, 3è Prix Ténor de Baune (Gr.2), du Luxembourg (Int.)

 

Un Prix de France sans Oyonnax, le beau et inattendu lauréat du Prix d'Amérique, ni Ready Cash, vainqueur ce jeudi du Prix Jean le Gonidec face à ses seuls contemporains. Les effets pervers du déferrage... Le débat est réouvert!

Les "chronomètre addicted", souvent les mêmes qui souhaitaient voir Ready Cash, l'an passé, dans le Prix de France à 4 ans - vous voyez, bande d'impatients, il n'y sera même pas à 5 - ou encore Scipion du Goutier, il y a trois semaines, dans le Prix de Cornulier, doivent aujourd'hui se poser les bonnes questions. Les élites se délitent par la base, indiscutablement, et, tout en haut de cette pyramide de plus en plus pointue, les champions ciblent leurs objectifs.
Le Trot à son apogée pressent-il le temps de la décadence?

Bien sûr, le Prix de France reste une immense course, mais l'absence d'Oyonnax rompt avec la tradition qui veut qu'un lauréat de Prix d'Amérique accorde sa revanche sur plus court à ses valeureux challengers.

Les deux premiers du Prix de France 2009, le Roi Meaulnes du Corta et la Reine Nouba du Saptel, se doivent d'imposer leur feu aux deux premiers du Prix René Ballière, Première Steed et Quaker Jet, tout auréolé de sa formidable seconde place, le 31 janvier. C'est une question de suprématie...

Sous le haut arbitrage d'un Rolling d'Héripré qui doit très vite - trop vite? - prouver qu'il a "bien pris" sa découverte de l'Amérique à 5 ans, d'un Opal Viking sur son meilleur parcours à Vincennes et de la lauréate du Critérium des 5 Ans, Queen's Glory, avantageusement chuchotée pour ses débuts face à l'élite des chevaux d'âge.

Un brin déserté, le Bal de la Vitesse a invité les deux grands malchanceux de l'hiver. S'étant inexorablement tendu lors du défilé, Orlando Sport s'est éliminé d'entrée dans le Prix d'Amérique, ruinant les ambitions de ses très nombreux fans. Il reste un trouble-fête idéal en compagnie de Paradis Cordière, premier éliminé aux gains dans le Prix d'Amérique.

 

Arrivée : MEAULNES DU CORTA devant Première Steed, Queen's Glory, Nouba du Saptel, Orlando Sport et Quaker Jet

Réduction kilomètrique : 1' 11"7

 

 

MEAULNES DU CORTA offre avec brio un premier Prix de France
au driver Pierre Levesque, en attendant - croisons les doigts -
la Scandinavie, au printemps. Photo APRH

- Cliquez sur Meaulnes du Corta pour deux autres clichés de son septième groupe I -

 

Guère charmé par la générosité des meilleures juments de France, Meaulnes du Corta, inflexible, rejoint aujourd'hui les rocs Tony M et Eléazar, également vainqueurs du Prix de France à 10 ans... Décidément, tout au long de sa carrière, le "fragile" Meaulnes du Corta aura été un déroutant magicien.

Ce n'est pas la vocation première d'un Prix de France de rendre grâce aux malchanceux. Le Prix de France n'a pas souri à Orlando Sport, ni à Paradis Cordière, incapables de jouer le moindre rôle...
Impitoyable, la Première Manche du Circuit international a définitivement épuisé l'excellent Rolling d'Héripré, disqualifié de sa seconde place pour allures irrégulières dans le final, après qu'il ait de nouveau tenté de contester la supériorité de Meaulnes du Corta avant de prendre son dos dans la montée.

Logique, le Prix de France a consacré un grand Meaulnes du Corta, désormais double vainqueur de l'épreuve et plus que jamais meilleur cheval d'Europe.

Intransigeant, le champion, superbe, facile, venait une nouvelle fois d'émousser toutes les pointes. Selon son scénario de course favori...
A distance respectueuse, Première Steed conservait de justesse l'avantage face à une très prometteuse Queen's Glory, éblouissante pour sa première fois face aux meilleurs chevaux de l'hexagone.
Ayant pris ses responsabilités dans la côte, à l'extérieur de Meaulnes du Corta, Nouba du Saptel avait, quant à elle, quelque peu coincé pour finir. A son tour...

 

 

 

EDITION 2009

 Ec. de Rougemont  1  Offshore Dream  M.b.7  Rêve d'Udon - Enfilade  Prix d'Amérique 07 - 08, Critérium Continental (Gr.1), 2è Critérium des 5 Ans, 3è Critérium des 3 Ans (Gr.1)
 L. Marly  2  Malakite  F.b.9  Vittel - Goélette  Prix de Cornulier (Gr.1), Georges Dreux (Gr.2m), de Concarneau (1'10" 8m), 2è Prix de l'Ile de France
 Ecurie Pascal Geslin  3  Nouba du Saptel  F.np.8  Canada - France Douce  Prix de Belgique, du Bourbonnais (Gr.2), 2è Prix d'Amérique 09, Critérium des 5 Ans, Prix de l'Atlantique (Gr.1)
 Scuderia Bolgheri Srl  4  Qualita Bourbon  F.b.5  Love You - Etta Extra  Critérium des Jeunes, Prix de l'Etoile, de Sélection, Critérium Continental, G.P. de l'U.E.T. (Gr.1), 2è Critérium des 3 Ans, 3è Prix d'Amérique 09, Critérium des 4 Ans (Gr.1)
 J.-P. Barjon  5  Meaulnes du Corta  M.b.9  Voici du Niel - Cigale  Prix d'Amérique 09, Critérium des 5 Ans, Prix de Sélection, de l'Atlantique (Gr.1), 2è Prix Albert Viel, de France (Gr.1)
 Golden Viking AB  6  Opal Viking  M.bf.9  Turnpike Taylor - Zippelina Coeur  Critérium Continental, Critérium de Vitesse de la Côte d'Azur, G.P. des Nations, Palio dei Comuni (2 fois), G.P. Freccia d'Europa, Gaetano Turilli, Gala Int'l del Trotto (Gr.1), 2è Prix d'Amérique (Gr.1)
 Mme Y. Lindström  7  Triton Sund  M.bf.8  Viking Kronos - Jade Sund  Sundsvall Open Trot (Gr.1), Svenskt Mästerskap (Gr.2), 2è Critérium Continental (Gr.1), Jubileumspokalen (Gr.1), Prix de Belgique 06 (Gr.2)
 Ec. Serge Bernereau  8  Oiseau de Feux  M.alf.7  Biesolo - Danseuse du Coq  Grand Prix de l'UET, Hugo Abergs Memorial (Gr.1), 2è Elitloppet (Gr.1), 3è Critérium 4 Ans (Gr.1), Critérium des 5 Ans (Gr.1)
 Ec. Nathalie Chatelain  9  Olga du Biwetz  F.n.7  Cezio Josselyn - Brise de la Tour  Prix de Normandie (Gr.1), de Bretagne, d'Eté (Gr.2), 2è Prix de Cornulier (Gr.1), René Ballière (Gr.1), 4è Prix d'Amérique 09, 6è Elitloppet (Gr.1)
 A. Garito 10   Ghibellino  M.bf.6  Pine Chip - Special Caf  Copenhagen Cup (Gr.1), 2è Critérium Continental (Gr.1), Gala Int'l del Trotto (Gr.1), Prix de Genève (Gr.3), 3è Prix Marcel Laurent (Gr.2)
 C. Lafleur 11   Popinée de Timbia  F.b.6  Goetmals Wood - Grâce de Tembia  Prix Charles Tiercelin, Guy le Gonidec (Gr.2), 2è Championnat européen des 3 Ans (Gr.1), Critérium des 3 Ans (Gr.1), 3è Prix de l'Etoile (Gr.1), de Sélection (Gr.1)
 M & O. Eriksson AB 12   Glen Kronos  M.b.6  Enjoy Lavec - Sweet Sound  Derby italien (Gr.1), 2è Prix Marcel Laurent (Gr.2)
 J.-Ph. Dubois 13   Prodigious  M.b.6  Goetmals Wood - Imagine d'Odyssée  Critérium Continental (Gr.1), Prix Octave Douesnel, Ovide Moulinet (Gr.2), 3è Critérium des 4 Ans (Gr.1), 5è Critérium des 5 Ans (Gr.1)
 Ecurie AB Trot 14   Première Steed  F.b.6  Workaholic - Goulette Steed  Prix Ariste Hémard, Louis Jariel, Albert Demarcq, Jockey, Marcel Laurent (Gr.2), 3è Critérium Continental (Gr.1), Prix Ténor de Baune (Gr.2)

 

Depuis des lustres, Vincennes est le révélateur de merveilleux contes populaires. La magie du Trot : le rêve à la portée de tous!

Des chevaux singuliers, achetés pour "pas grand-chose" ou d'origines guère à la mode, parfois les uniques chefs d'oeuvre d'étalons peu branchés ou trop tôt disparus, se révèlent d'éblouissants champions. Les plus grands souvent. Bellino II, Idéal du Gazeau, Ourasi, Général du Pommeau, Jag de Bellouet...

L'édition 2009 du Prix d'Amérique restera un témoin privilégié de cette traditionnelle et gracieuse tendance. En compagnie de la formidable Qualita Bourbon, quant à elle née dans la pourpre, Opal Viking, acheté comme cheval de compagnie quelques milliers d'euros, Nouba du Saptel payée l'équivalent d'à peu près 3000 euros, Meaulnes du Corta fils du peu courtisé Voici du Niel et premier cheval de Jean-Pierre "Lucky" Barjon et la brune Cosette Olga du Biwetz siègent actuellement au sommet du trot européen.

Au monté, les belles histoires de Malakite, présente dans ce Prix de France, et de Nouba Turgot, appellent également au rêve, voire au delirium tremens.
Ainsi à Vincennes, les grands enfants, que certains d'entre nous sont restés, ne savent plus où donner de la tête, de nombreux clones de Cendrillon s'ébattant joyeusement sur la piste.

Flamboyant lauréat du Prix d'Amérique, Meaulnes du Corta retrouve Pierre Vercuysse. S'il venait à l'emporter, Meaulnes du Corta relaierait Coktail Jet et Moni Maker, derniers détenteurs du doublé Prix d'Amérique - Prix de France. Le must absolu pour un trotteur!

Face à l'Amérique, la vague de fond des jeunes générations est restée relativement sage, au large. Meaulnes du Corta, dans le sillage de Malakite, lauréate du Prix de Cornulier, et Nouba du Saptel ont sauvegardé l'honneur des "M" et des "N" réussissant à sauter allègrement dans la locomotive de la postérité (cf. édition 2008 ci-dessous).

Dans le Prix de France, Qualita Bourbon et Prodigious chercheront à bousculer la hiérarchie. Offshore Dream évoluera, quant à lui, pour la rétablir à son avantage.

Un ton en dessous, il y a quinze jours, les brillants Ghibellino et Triton Sund, ainsi que bien sûr Opal Viking, souhaiteront mettre à mal la supériorité actuelle des chevaux français.

 

Arrivée : MEAULNES DU CORTA devant Nouba du Saptel, Opal Viking, Offshore Dream, Popinée de Timbia et Prodigious

Cinquième, Qualita Bourbon a été déclassée pour allures irrégulières dans le final.

Réduction kilomètrique : 1' 11"6

 

 

MEAULNES DU CORTA au firmament.
Photo APRH

- Cliquez sur Meaulnes du Corta pour d'autres clichés de son cinquième groupe I -

 

Inflexible auteur du doublé Prix d'Amérique - Prix de France, Meaulnes du Corta a donc rejoint les seuls Gélinotte (2 fois, 1956 - 1957), Jamin (2 fois, 1958 - 1959), Bellino II (1976), Eleazar (1980), Hymour (1982), Lurabo (1984), Ourasi (3 fois, 1986, 1987, 1988), Coktail Jet (1996) et Moni Maker (1999).

Meaulnes du Corta, qui batailla dans son jeune âge avec Mara Bourbon avant d'affronter cet hiver sa soeur cadette Qualita Bourbon, aura finalement pris le pouvoir à 9 ans.
Cet hiver de Vincennes lui appartient. Ce doublé le consacre indiscutablement.

La descente aurait pu se conclure en enfer pour le fils de Voici du Niel. Le voilà mal embarqué, serré puis déséquilibré, tandis qu'Opal Viking prend logiquement de vitesse Offshore Dream et Qualita Bourbon au démarrage. Partie très vite également, tout à l'extérieur, Olga du Biwetz se met bientôt irrémédiablement au galop.

L'ambiance est tendue, le rythme élevé mais pas fou. Habilement remis, Meaulnes du Corta peut tourner Joinville, seul à trois, et se rabattre en tête.
Dans la montée, Qualita Bourbon se retrouve dans la même situation que dans le Prix d'Amérique. En embuscade, Opal Viking et Offshore Dream ont un parcours rêvé.
Comme dans le Prix d'Amérique, aucune attaque ne vient perturber le Grand Meaulnes

Toute la ligne droite, Meaulnes du Corta donnera l'impression de contrôler franchement. A son intérieur, Nouba du Saptel, courue encore une fois cachée, a enfin trouvé le jour et vient mourir à son épaule.

8 février 2009, Pierre Vercruysse remporte le Prix de France.

Plus qu'à lire tel ou tel commentaire, si délicat à entreprendre en de telles circonstances, nous nous invitons à vous arrêter quelques instants sur la sélection de photos, et notamment sur le sourire de Pierre Levesque au sulky d'Offshore Dream, au moment où le couple Meaulnes du Corta - Pierre Vercruysse gagne ce Prix de France...

 

 

 

 

EDITION 2008

 E. Genin  1  Magnificent Rodney  M.b.8  Coktail Jet - Bodomie  Prix de Cornulier (Gr.1), 5è Prix René Ballière (Gr.1)
 Sc. San Giuliano Sas  2  Algiers Hall  M.b.5  Conway Hall - American Wish  Gala Int'l du Trot (Gr.1), 5è Hambletonian St. (Gr.1), 6è Prix de Belgique (Gr.2)
 Golden Viking AB  3  Opal Viking  M.bf.8  Turnpike Taylor - Zippelina Coeur  Critérium Continental, Palio dei Comuni, G.P. Freccia d'Europa, Gaetano Turilli (Gr.1), 2è Prix d'Amérique, Gala Int'l du Trot (Gr.1), 3è Prix de France (Gr.1)
 Ec. Th. Duvaldestin  4  Pearl Queen  F.al.5  Carpe Diem - Féline Queen  Critérium des Jeunes, Prix Albert Viel, de l'Etoile, Championnat européen des 3 Ans, Critérium des 3 Ans, Prix de Sélection (Gr.1), 5è Critérium des 4 Ans
 J.-P. Barjon  5  Niky  M.b.7  Viking's Way - Fête  G.P. du Sud-Ouest (Gr.2), Prix de Belgique (Gr.2), 2è Prix Capucine (Gr.1)
 Scuderia Sa For  6  Exploit Caf  M.b.7  Toss Out - Vaiolet Caf  GP de la Loterie (Gr.1), Prix du Luxembourg, 3è Prix de l'Atlantique (Gr.1)
  J.-P. Barjon  7  Meaulnes du Corta  M.b.8  Voici du Niel - Cigale  Critérium des 5 Ans, Prix de Sélection, de l'Atlantique (Gr.1), de Washington, d'Eté, de Bourgogne (Gr.2), 2è Prix Albert Viel (Gr.1)
 Stall Valvet HB  8  Super Light  M.bf.10  Super Arnie - Orient Broline  G.P. d'Oslo (Gr.1), Prix du Bourbonnais (Gr.2 - 2 fois), 4è Prix d'Amérique - non partant
 Ec. de Rougemont  9  Offshore Dream  M.b.6  Rêve d'Udon - Enfilade  Prix d'Amérique 07, 08, Critérium Continental (Gr.1), Marcel Laurent, Henri Levesque (Gr.2), 2è Critérium des 5 Ans, 3è Critérium des 3 Ans (Gr.1)
 Ec. Jean-Pierre Viel 10   Le Retour  M.b.9  Sébrazac - Veillée Charmeuse  3è GP Anjou-Maine (Gr.3), 4è Prix de Blois, de Lille
 Ecurie Ténor 11   Orla Fun  F.b.6  Fleuron Perrine - Grâce d'Alligny  Prix Ténor du Baune (Gr.2), Lauréate du G.N.T. 2007, 3è Prix d'Amérique
 P. Guenik 12   Nijinski Blue  M.b.7  Extrême Dream - Goalie Jessy  Critérium Continental (Gr.1), Prix Jean Le Gonidec (Gr.2), Ovide Moulinet (Gr.2), 4è Prix René Ballière (Gr.1)
 Mme C. Brochon 13   Nana du Boisnant  F.np.7  Vivier de Montfort - Ecume de Donzy  Prix Doynel de Saint-Quentin (Gr.2), 3è Prix de la Marne (Gr.2), des Landes, 4è Prix de Bourgogne (Gr.2), 5è Prix de Belgique (Gr.2), du Luxembourg
 Ecurie Manuel Garcia 14   Improve As  M.b.8  Tagliabue - Wingait As  Prix du Luxembourg (Int.), Konung Carl XVI Gustafs Silverhäst (Gr.2)

 

La vitalité du Trot est incroyable!

A peine remis de l'entrée au haras de tous ces "J" et de ces "K" géniaux, nous voilà déjà avec un solide leader, Offshore Dream, désormais double lauréat du Prix d'Amérique.
Un train peut toujours en cacher un autre... Les 6 ans ont pris le pouvoir. Les "L", les "M" et les "N", égaré sur le ballast de leurs ambitions, seraient-ils en train de louper la locomotive de la postérité, après avoir manqué un inoubliable Stairway To Heaven emprunté par Jag de Bellouet et Késaco Phédo? Le sport est parfois... vache.

Les absents ont souvent tort, à l'image de Varenne qui bouda le Prix de France, mais ils peuvent aussi, parfois, ne pas faire autrement.
Notre Haufor, à côté de ses fers tout l'hiver, se prépare pour le Prix de Paris, dans lequel il excella l'an passé.
Nouba du Saptel a nettement coincé dans le Prix d'Amérique. Ayant dû batailler dans les préparatoires, laissée actuellement au repos, Nouba du Saptel est la grande absente de ce Prix de France, avec le fantastique Kool du Caux, rattrapé par ses problèmes de jambe et qui, sur sa classe supérieure, put néanmoins conclure à l'arrivée, il y a quinze jours.

La relève prend des allures de vague de fond.

Un grand cheval, vainqueur de deux Prix d'Amérique, se doit de remporter le Prix de France. Maintenant, Offshore Dream a tiré le 9 derrière l'autostart. Son extrême maniabilité peut néanmoins grandement l'aider à bien se positionner, avant même la plaine.

Multiple vainqueur de groupes I, et notamment d'un Critérium Continental de formidable manière, Opal Viking avait tout à fait le droit de disputer l'arrivée du Championnat du Monde de la fin janvier. Considéré hors distance par une grande partie du public, mais aussi - étonnamment - par JMB dans le Turf, le "flamboyant petit cheval d'amateur", le lutin magique d'un joli conte pour grands enfants, a donné une magistrale leçon d'humilité à beaucoup d'"hommes de cheval" en concluant second dans le sillage d'Offshore Dream. Débarrassé de Kool du Caux et de Késaco Phédo qui l'avaient nettement dominé dans le Prix de France, l'an passé, Opal Viking, comblé par le tirage au sort, a une chance prépondérante.
Le 5 ans Algiers Hall, bien placé derrière les ailes, a montré en Italie qu'il valait Opal Viking. Qu'en sera-t'il à Vincennes?

Révélation de l'année 2007, Orla Fun vient de crever l'écran dans la montée du Prix d'Amérique, pour ses réels premiers pas ambitieux face à l'élite. Une confirmation de ce coup de charme est attendue.

Si le Prix d'Amérique 2008 fut, bien sûr, une belle course, sacrant un grand vainqueur, son scénario ne peut faire l'unanimité. Les nombreux faux-départs ont ainsi mis sous tension certains concurrents, notamment Pearl Queen et Meaulnes du Corta, qui au bout du compte ne firent pas l'arrivée.
L'incident dans la montée a également pesé lourd dans le résultat final. L'excellent Magnificent Rodney et Going Kronos mis hors course, le très en vue Exploit Caf arrêté, les trajectoires de Prodigious et Nouba du Saptel modifiées, telles ont été les principales incidences du ralentissement provoqué par Pearl Queen.

Contrarié, tendu en tête de son premier Prix d'Amérique qu'il sembla longtemps néanmoins contrôler, Meaulnes du Corta "a manqué d'air" à l'entrée de la ligne droite, commettant une faute qui le priva d'un bel accessit. Meaulnes du Corta peut bien évidemment trouver une parfaite compensation dans ce Prix de France.

Malchanceux sixième, il y a quinze jours, Exploit Caf garde une chance prépondérante. Au mieux actuellement, comme il ne l'a sans doute jamais été, Magnificent Rodney sera très intéressant à juger ici.

Prodigious absent, Pearl Queen poursuit une route jonchée d'interrogations face aux aînés. Espérons sincèrement qu'elle nous rassure, car dernièrement elle coinça nettement en haut de la montée, ne pouvant rien faire sur l'accélération d'Offshore Dream. Ayant provoqué deux des faux-départs, puis à l'origine de l'incident en face, Pearl Queen de coeur ferait bien de se tenir à carreaux, ce dimanche.

Restant sur de nombreuses contre-performances, Improve As vient de s'envoler dans le Prix du Luxembourg. Comme son nom semble l'indiquer, ce bon cheval s'améliore avec l'âge. Manuel Garcia espère bien le voir au départ du Prix d'Amérique 2009.

Le régulier et beau finisseur Nijinski Blue m'a toujours bien plu ; une place de choix le qualifierait pour une Amérique, aux rives inaccessibles pour lui lors des deux dernières éditons.

 

Arrivée : EXPLOIT CAF devant Meaulnes du Corta, Orla Fun, Opal Viking et Offshore Dream

 

 

Impérial dans le final, EXPLOIT CAF trouve une somptueuse compensation
à ses déboires du Prix d'Amérique. Photo APRH

- Cliquez sur Exploit Caf, pour d'autres photos -

 

Un départ de dupes et, au bout du voyage, la revanche des malchanceux du Prix d'Amérique Exploit Caf et Meaulnes du Corta.

Pas de fantasia dans la descente du Prix de France 2008!

Sur le pied désormais "gentille promenade" de 1' 11 et fractions, Opal Viking s'empare, sans combattre, de la tête et de la corde. Pearl Queen et Exploit Caf n'ont pas démarré ; l'extérieur non plus. Offshore Dream se retrouve parmi les derniers.

Le temps de la réflexion... Opal Viking caracole. Les Levesque de réagir. L'amorce de Joinville à "trois", le Barjon emmenant le Rougemont.

Meaulnes du Corta réussit à se ranger rapidement, faisant avancer Offshore Dream, lequel se porte aux côtés d'Opal Viking.

La plaine se traverse à fière allure... Les suceurs de roue de génie, sprinters patentés, finisseurs de haut vol sont piégés à l'avant. Les challengers, désormais prévenus, se laissent bien sûr emmener, d'autant plus passivement que les leaders maintiennent un rythme de croisière élevé.

Aucun temps mort depuis bien longtemps! Improve As, sur la foi de son Luxembourg victorieux, tente sa chance en haut de la montée, seul à "trois".
Contré, il explose dans l'ultime virage, laissant le champ libre à Exploit Caf.

Déferré des quatre pieds pour la première fois de sa carrière, Exploit Caf, sorti à cinq cents mètres du fil, dévore bientôt les animateurs fatigués, puis dépose brillamment un Meaulnes du Corta, un brin défraîchi, mais néanmoins net second.

Ayant attendu la ligne droite pour dérouler son fil, l'acrobate Orla Fun conclut magnifiquement, confirmant idéalement son déjà très beau Prix d'Amérique.

Offshore Dream, quant à lui, aura vraiment eu besoin de souffler à la sortie du dernier tournant, pâlissant sous l'attaque d'Exploit Caf, ne pouvant jamais prendre la mesure d'Opal Viking. Jour sans ou défaut dans la cuirasse? Impitoyable un jour, victime d'un parcours délicat le lendemain, ayant - semble t'il - souffert des pieds, Offshore Dream ne possède pas encore toutes les réponses aux impitoyables tourments du sprint.

 

Réduction kilomètrique : 1' 10" 7

 

Vincent Le Roy

 

Les Chevaux Bleus et le Prix de France

COKTAIL JET, vainqueur en 1996

GOBERNADOR, vainqueur en 2001

READY CASH, vainqueur en 2011 et 2013, troisième en 2012

ROYAL DREAM, vainqueur en 2012, second en 2013

DEFI D'AUNOU, second en 1997 et en 1999, troisième en 1998

GENERAL DU POMMEAU, second en 2002, troisième en 2003

TEXAS CHARM, second en 2015

REVE D'UDON, troisième en 1991

 


Les photos sont la propriété exclusive de l'APRH. Toute reproduction est interdite.

Vous pouvez visionner une sélection de photos APRH, commander vos clichés préférés!
Consultez www.aprh.fr


Les partants et photos APRH de tous les groupes I depuis août 1998.

Prix de Cornulier, - Prix d'Amérique - Prix des Centaures, - Prix de Paris, - Critérium des Jeunes, - Prix de Sélection, - Critérium de Vitesse de la Côte d'Azur, - Prix de l'Atlantique, - Critérium des 4 Ans, - Prix René Ballière, - Prix du Président de la République, - Prix d'Essai, - Prix Capucine, - Critérium des 5 Ans, - Critérium Continental, - Prix de l'Etoile, - Prix de Normandie, - Championnat Européen des 5 Ans, - Prix des Elites, - Critérium des 3 Ans, - Prix de Vincennes.


Back english home page

Retour home page