Tous les Groupes I français depuis août 1998

Retour Sommaire Le Cheval Bleu

Editions 2010, 2011, 2012 ci-dessous

 Photos www.aprh.fr

 Prix Vermeille 1998 - 1999 - 2000
Prix Vermeille 2001 - 2002 -2003
Prix Vermeille 2004 - 2005 -2006
Prix Vermeille 2007 - 2008 -2009
Prix Vermeille 2013 - 2014 - 2015 - 2016 - 2017


 

Prix Vermeille (2 400 m - Longchamp - 350 000 euros)

 

EDITION 2012

 S.A. Aga Khan  1  Shareta (Ire)  F.b.4  Sinndar - Shawara  Yorkshire Oaks (Gr.1), Prix Minerve (Gr.3), de Thiberville (L.), de La Chapelle-en-Serval, 2è Prix de l'Arc de Triomphe, G.P. de Saint-Cloud (Gr.1), Corrida (Gr.2), 3è Prix Vermeille (Gr.1), Allez France (Gr.3), 7è Prix de Diane, Japan Cup
 Mme R.-G. Ehrnrooth  2  Sarah Lynx Ire  F.b.5  Montjeu - Steel Princess  Canadian International (Gr.1), Prix de Pomone (Gr.2), Banshee, 3è Prix de Royallieu (Gr.2), Minerve (Gr.3), 4è Prix Vermeille (Gr.1), 5è Prix Vermeille (Gr.1)
 G. Reed  3  La Pomme d'Amour GB  F.al.4  Peintre Célèbre - Winnebago  Prix de Pomone (Gr.2), de Brunehaut (Chantilly), La Varende (Saint-Cloud), de la Grange Batelière (Longchamp), 2è Prix de la Pépinière (L.), 4è Prix de Thiberville (L.)
 Wertheimer & Frère  4  Galikova  F.b.4  Galileo - Born Gold  Prix Vermeille (Gr.1), Guillaume d'Ornano (Gr.2), Cléopâtre (Gr.3), de la Cascade, Astronomie, 2è Prix de Diane (Gr.1), Jean Romanet (Gr.1), 3è G.P. de Saint-Cloud (Gr.1), 5è Critérium des Pouliches
 Wertheimer & Frère  5  Solémia (Ire)  F.b.4  Poliglote - Brooklyn's Dance  Prix Corrida (Gr.2), Joubert, Lord Seymour (L.), Aquatinte II (M.-Laffitte), 2è Prix du Conseil de Paris (Gr.2), d'Hédouville (Gr.3), des Tourelles (L.), 4è Prix de Pomone (Gr.2)
 T. Yoshida  6  Pirika (Ire)  F.b.4  Monsun - Paita  Prix de la Pépinière (L.), Albarelle (Saint-Cloud), 2è Prix Pénélope (Gr.3), Joubert (L.), 5è Prix de Liancourt (L.)
 K. Abdullah  7  Romantica GB  F.b.3  Galileo - Banks Hill  Prix de la Nonette (Gr.3), Double Rose (Saint-Cloud), 2è Prix Chloé, de Psyché (Gr.3)
 H.H. Aga Khan  8  Sagawara (GB)  F.gr.3  Shamardal - Sagalina  Prix Saint-Alary (Gr.1), Ravinella (Saint-Cloud), 2è Prix Vanteaux (Gr.3), Esméralda, 4è Prix d'Astarté (Gr.1), 8è Prix de Diane (Gr.1)
 Cheik AbBiKh. Al Thani  9  Yellow and Green GB  F.bf.3  Monsun - Green Swallow  Prix de Malleret (Gr.2), 2è Prix de Royaumont (Gr.3), de Chaillot, 3è Prix de la Seine (L.)
 M. Lagasse 10   Sédiciosa (Ire)  F.b.3  Rail Link - Séditieuse  Prix de Royaumont (Gr.3), Dushka, Astronomie (Saint-Cloud), 2è Prix de la Seine (L.)
 Moyglare Stud Farm Ltd 11   Princess Highway Usa  F.b.3  Street Cry - Irresistible Jewel  Ribblesdale St. (Gr.2), Blue Wind St. (Gr.3), maiden (Leopardstown), 3è Irish Oaks (Gr.1)
 Wertheimer & Frère 12   Sydarra  F.b.3  Sinndar - Mydarshaan  Prix de Villeneuve-l'Etang (Longchamp), 2è Prix de Louvières-en-Auge (Deauville)
 K. Yoshida 13   Salomina Ger  F.b.3  Lomitas - Saldentigerin  Invaincue en 4 courses. Preis der Diana (Gr.1), Hamburger Stuten-Preis (Gr.3)

 

 

L'Allemagne, le trio Schiergen-Starke-Lomitas en tête, rêve de nous rejouer la symphonie Danedream, avec l'invaincue "Diana 2012" Salomina!

Prévenues, Shareta, première dauphine dans l'Arc 2011, très jolie lauréate des Yorkshire Oaks devant les trois premières des Oaks d'Epsom 2012, et la tenante du titre de ce Prix Vermeille Galikova, neuvième ensuite de l'Arc, le sont assurément...

Magnifiquement servie par la si belle ligne droite de York, Shareta vient de brillamment dominer The Fugue, Was et Shirocco Star. Si elle reste sans aucune nouvelle de Great Heavens, l'impressionnante gagnante des Irish Oaks, la fille de Sinndar va aujourd'hui faire connaissance avec la cinquième pouliche classique britannique qui compte, Princess Highway, particulièrement remarquée à Ascot.
Galikova aura, quant à elle, tardé à fleurir en 2012. Elle se doit aujourd'hui de montrer son meilleur visage ; celui de l'an dernier dans cette même course serait parfait.

Valyra, si élégante Diane, tristement disparue sur la plage de Deauville, Beauty Parlour, exilée en Angleterre, Rjwa battue récemment... Qui aurait pu prévoir que notre attrayant Prix de Diane 2012 se désagrègerait ainsi en cette fin d'été?
Seule, Sagawara, huitième à Chantilly, est au départ... Ayant séduit dans les groupes II et III de l'été, après avoir été préservées au printemps de tout affrontement avec les meilleures, Romantica, née dans la pourpre, Sédiciosa, très plaisante fille de Rail Link, et Yellow And Green, au nom d'un très grand étalon disparu cette semaine, tentent en toute logique le grand saut.

Contemporaines de Shareta, La Pomme d'Amour, sur la montante, Solémia, enfin testée dans un groupe I, et Pirika, également au nom de Monsun, ne sont pas hors du coup pour un beau classement.

 

Arrivée : SHARETA devant Pirika, Solémia, Yellow And Green et Galikova

 

SHARETA donne rendez-vous à ses deux meilleures copines.
Malheureusement, ni Danedream, ni Snow Fairy ne seront au départ de l'Arc 2012...

 

Un Arc, en temps record qui plus est, ne saurait mentir. L'été des trois premières du Prix de l'Arc de Triomphe 2011 s'affiche somptueux ; chacune a en effet remporté deux groupes I.
Danedream a doublé Arc - King George avant d'enlever pour la seconde année consécutive le Grand Prix de Baden. Snow Fairy, pourtant gravement blessée en fin de saison dernière, vient de s'imposer coup sur coup dans le Prix Jean Romanet * et dans les Irish Champion Stakes face à Nathaniel et à St Nicholas Abbey.
Belle lauréate des Yorkshire Oaks, Shareta se devait donc de répéter dans ce Prix Vermeille et d'ainsi égaler ses deux prestigieuses rivales...

A mi-ligne droite, la cause est déjà entendue.
Servie par un train sélectif **, semblant meilleure que jamais, Shareta survole la course, nullement inquiétée par les très séduisants retours de Pirika, de Solémia, un ton au dessus de sa compagne de couleurs Galikova tout de même décevante en 2012, et de Yellow And Green, quant à elle fort plaisante.
Venue comme pour être seconde dans le sillage de sa compagne de couleurs, Sagawara coince finalement dans les cent derniers mètres par manque flagrant de tenue, concluant guère récompensée sixième.

Quatre ans après l'incomparable Zarkava, Son Altesse Karim Aga Khan remporte un nouveau Prix Vermeille, le sixième, se rapprochant à une longueur de la marque de Marcel Boussac.
Déjà détenteur du record chez les entraîneurs, Alain de Royer-Dupré le porte à sept, puisqu'à Sharaya (1983), Darara (1986), Daryaba (1999), Shawanda (2005), Zarkava (2008) et aujourd'hui Shareta, il faut ajouter la belle Mandesha en 2006 pour le compte de la Princesse Zahra Aga Khan.

 

Prix Niel : Tout arrive! Le "Jockeyclubinho" peut même sacrer le poulain français de l'année.
En quelques foulées rageuses, Saônois confirme face à Bayrir, auréolé de son succès dans les Secretariat Stakes, et à Last Train, le second du Grand Prix de Paris.
La sensation est grande. Outre Camelot et Orfevre (au Japon, en 2011), un troisième Cheval de Derby sera au départ, dans trois semaines.

Prix Foy : Excellente prise de contact avec la piste de Longchamp de la part du grand champion japonais Orfevre
Le long du rail, droit comme un I, le fils de Stay Gold tient en respect Méandre.

Irish Champion Stakes : Nijinsky ne sera pas rejoint par Camelot.
Second d'Encke dans le troisième volet de la Triple Couronne anglaise, Camelot n'a pu réaliser un exploit oublié depuis 1970.

 

* Contrôlée positive (rémanence d'un anti-inflammatoire), la merveilleuse Snow Fairy se voyait privée de son "Jean Romanet".

** Le Prix Vermeille est-il une préparatoire à l'Arc? Réponse cinglante du chronomètre. Shareta a conclu ses 2 400 mètres respectivement cinq et six secondes plus vite qu'Orfevre et que Saônois

 

 

 

EDITION 2011

 Mme R.-G. Ehrnrooth  1  Sarah Lynx Ire  F.b.4  Montjeu - Steel Princess  Prix de Pomone (Gr.2), Banshee, 3è Prix de Royallieu (Gr.2), Minerve (Gr.3), 5è Prix Vermeille (Gr.1)
 S.A. Aga Khan  2  Shareta (Ire)  F.b.3  Sinndar - Shawara  Prix Minerve (Gr.3), de Thiberville (L.), de La Chapelle-en-Serval, 2è Prix Astronomie, Ténébreuse, 7è Prix de Diane (Gr.1)
 Ecurie La Boétie  3  Testostérone (Ire)  F.bf.3  Dansili - Epopée  Prix de Malleret (Gr.2), de Royaumont (Gr.3), de La Madeleine
 Godolphin S.N.C.  4  Wavering Ire  F.b.3  Refuse To Bend - Summertime Legacy  Prix Saint-Alary (Gr.1), de la Flandrie, 3è Prix Cléopâtre (Gr.3), 6è Prix de Diane (Gr.1)
 M. Tabor, Magnier & Smith  5  Wonder of Wonders Usa  F.b.3  Kingmambo - All Too Beautiful  Cheshire Oaks (L.), 2è Oaks d'Epsom (Gr.1) , 3è Irish Oaks (Gr.1), Yorkshire Oaks (Gr.1)
 Wertheimer & Frère  6  Galikova  F.b.3  Galileo - Born Gold  Prix Guillaume d'Ornano (Gr.2), Cléopâtre (Gr.3), de la Cascade, Astronomie, 2è Prix de Diane (Gr.1), 5è Critérium des Pouliches (Gr.1)

 

 

Un peloton comparable, quantitativement, à de nombreuses éditions des Yorkshire Oaks.

Habitué à plus d'engouement, le Prix Vermeille est déserté principalement par les trois grandes juments classiques européennes.
Midday, lauréate en 2010, fait l'impasse, ayant déjà beaucoup osé cette année.
Snow Fairy vient de porter une très vigoureuse attaque à So You Think dans le final des Irish Champion Stakes, samedi dernier ; la double gagnante d'Oaks en 2010 est vraiment espérée au départ du Prix de l'Arc de Triomphe.
Sarafina, impériale dans le Grand Prix de Saint-Cloud, cède sa place, quant à elle, à sa compagne de couleurs Shareta, disputant deux heures plus tôt le Prix Foy.

Dans ce contexte particulier, cinq 3 ans rencontrent une seule aînée, Sarah Lynx, cinquième l'an passé et belle lauréate du Prix de Pomone, récemment.

Ce samedi, la belle Blue Bunting a sombré dans le St Leger, apanage d'un Montjeu implacable, Masked Marvel. Une demi-heure plus tard, dans l'Irish St Leger, un autre Montjeu en chassait un autre, Jukebox Jury partageant la victoire avec Duncan au terme d'une lutte épique, loin devant un Fame and Glory, méconnaissable.

Par Montjeu, Sarah Lynx souhaiterait compléter un week end de rêve pour le célèbre étalon de Coolmore.

Seconde du Prix de Diane sur sa classe, Galikova a brillamment pris sa revanche sur Golden Lilac dans le Prix Guillaume d'Ornano face aux mâles. Diane malade, la demi-soeur de Goldikova peut s'épanouir à l'automne et sur 2 400 mètres, et comme il n'est pas évident d'imaginer Wavering et Shareta, certainement sur la montante, refaire plus de trois longueurs sur une Galikova, au sommet de sa forme.

Epargnée des grandes joutes printanières, Testostérone gravit les échelons avec allégresse.

Triple placée d'Oaks, Wonder of Wonders recherche, en digne descendante d'Urban Sea, la consécration suprême.

 

Arrivée : GALIKOVA devant Testostérone, Shareta et Sarah Lynx

 

GALIKOVA
"Plus que treize!" lança un plaisantin.

 

Les deux groupes I se sont disputés en terrain lourd, contrairement aux Prix Foy et Prix Niel.

Galikova, reprise, laisse Shareta mener la danse et Wonder of Wonders "briller" à l'extérieur du mini-peloton. Pendant ce temps-là, Sarah Lynx tente de reprendre les précieuses longueurs perdues au départ.

Cà patauge sérieusement dans la fausse ligne droite!

Shareta ira loin, justifiant la confiance mise en elle... d'autant plus que Galikova prend son temps.

Dans les deux cents derniers mètres, la demi-soeur de Goldikova se montre impériale, à peine réveillée par Olivier Peslier, tandis que Testostérone souffle l'accessit d'honneur à Shareta.
Dans trois semaines, Goldikova disputera le Prix de la Forêt et Galikova le Prix de l'Arc de Triomphe. Au nom de Born Gold la bien nommée, leur mère...

 

Prix Foy : Extrêmement séduisante, Sarafina se glisse entre St Nicholas Abbey, un peu décevant pour sa découverte de Longchamp, et le vainqueur du Tenno Sho du printemps, Hiruno d'Amour, très plaisant.
Animateur appliqué, second de l'Arc 2010, Nakayama Festa réalise une belle rentrée, n'étant dominé que dans le final.
Si Sarafina a posé ses jalons en vue du 2 octobre, les deux Japonais ont plu.

Prix Niel : Le vainqueur du Prix du Jockey-Club Reliable Man prend une nette revanche sur son vainqueur du Grand Prix de Paris Méandre, lequel n'a pas reproduit en terrrain souple son incroyable changement de vitesse du 14 juillet.
A l'inverse des protagonistes du "Niel" 2010, tous deux se sont préservés à trois semaines du grand objectif.
Pas revu depuis sa tentative dans le Derby, Vadamar s'est classé troisième, non loin du fils de Slickly.
Troisième Japonais en lice, au cours de l'après-midi, Nakayama Knight n'a pas semblé du même niveau que ses prédécesseurs sur la piste aux étoiles.

 

 

 

EDITION 2010

 K. Abdullah  1  Midday GB  F.b.4  Oasis Dream - Midsummer  Breeders' Cup Filly & Mare Turf, Nassau St. (2 fois), Yorkshire Oaks (Gr.1), 2è Oaks St. (Gr.1), Middleton St. (Gr.2), 3è Irish Oaks, Prix de l'Opéra (Gr.1)
 Lady C. Bamford  2  Sariska GB  F.b.4  Pivotal - Maycocks Bay  Oaks St., Irish Oaks, Middleton St. (Gr.2), 2è Coronation Cup (Gr.1), Yorkshire Oaks (Gr.1), 3è Champion St. (Gr.1)
 Ecurie Wildenstein  3  Peinture Rare (Ire)  F.b.4  Sadler's Wells - Peinture Bleue  Prix de Pomone (Gr.2), 2è Prix de Royallieu (Gr.2), Minerve (Gr.3)
 Strawbridge & J. Wigan  4  High Heeled Ire  F.b.4  High Chaparral - Uncharted Haven  St Simon St. (Gr.3), Lyric St. (L.), 2è Prix de Pomone (Gr.2), 3è Oaks St., Coronation Cup (Gr.1)
 Wertheimer & Frère  5  Plumania (GB)  F.b.4  Anabaa - Featherquest  Grand Prix de Saint-Cloud (Gr.1), Prix Corrida (Gr.2), de la Sorbonne, 2è Prix Vermeille (Gr.1), Pénélope (Gr.3), 3è Prix de Diane (Gr.1), de Royallieu (Gr.2), de Psyché (Gr.3), 4è Critérium des Pouliches
 S.A. Aga Khan  6  Ashiyla  F.b.3  Rock of Gibraltar - Asharna  Leader de Sarafina. Prix de la Fosse aux Biches, 4è Prix Mélisandre (L.)
 S.A. Aga Khan  7  Sarafina  F.b.3  Refuse To Bend - Sanariya  3 courses, 3 V., Prix de Diane (Gr.1), Saint-Alary (Gr.1), des Grès
 Cheik M. Al Maktoum  8  Lady's Purse GB  F.b.3  Doyen - Jetbeeah  Prix de Royaumont (Gr.3), Caravelle (L.), 3è Prix de Malleret (Gr.2)
 Claude Cohen  9  Never Forget  F.b.3  Westerner - Topira  Prix de Malleret (Gr.2), de La Seine (L.), 3è Prix de Royaumont (Gr.3), 5è Prix de la Nonette (Gr.3)
 Gestüt Röttgen 10   Enora Ger  F.al.3  Noverre - Enrica  Preis der Diana (Gr.1), maiden à Cologne
 Mme R.-G. Ehrnrooth 11   Sarah Lynx Ire  F.b.3  Montjeu - Steel Princess  Prix Banshee, 4è Prix Minerve (Gr.3)
 T. Yoshida 12   Dariole  F.bf.3  Highest Honor - Dzinigane  Prix Pénélope (Gr.3), Astronomie, 2è Prix Belle Sicambre

 

 

Deux des toutes meilleures femelles britanniques de la première décennie du XXIè Siècle, les contemporaines Sariska et Midday, se rencontrent pour la cinquième fois. Avec l'approbation de leurs illustres devancières, dans ce balbutiant millénaire, Ouija Board, Peeping Fawn et Dar Re Mi. Un test de très haute tenue pour une exaltante Diane, Sarafina, invaincue en trois courses.

Si le style de ses triomphes, de même que ses origines très classiques, casaque et sang conjugués, plaident franchement en faveur de la cadette, l'inquiétude naît au regard de la récente démonstration de Midday dans les Yorkshire Oaks. Ce jour là, Snow Fairy, pourtant double lauréate d'Oaks, concluait lointaine seconde de la fille d'Oasis Dream. D'ailleurs un brin désabusée, Snow Fairy affronte, ce samedi, les mâles dans le Saint Leger de Doncaster.

N'ayant, contrairement à sa grande rivale, gagné aucun groupe I en 2010, Sariska menait néanmoins 3 à 0 face à Midday - Oaks , Irish Oaks, Middleton Stakes - avant de rester dans sa stalle au départ des Yorkshire Oaks, le mois dernier.

Le Prix Vermeille 2010 se teinte d'or et de pourpre comme prévu, même s'il devait une revanche à la championne Dar Re Mi...

Certes, Dar Re Mi aura devancé Stacelita dans le Prix de l'Arc de Triomphe 2009 mais, respectivement classées cinquième et septième, elles subirent l'une et l'autre le panache de l'inoubliable Sea The Stars.
Certes, Dar Re Mi s'est offert une belle compensation dans un très juteux et relevé Sheema Classic à Dubaï, en mars dernier.
Maintenant, nous aurions souhaité la voir au départ de cette édition 2010 du Prix Vermeille. Las! Dar Re Mi, qui avait aussi défait Sariska dans les Yorkshire Oaks 2009 par 3/4 de longueur, entre au haras.

Dauphine de Stacelita en 2009, Plumania est complètement déchaînée cette année, principalement lauréate du Grand Prix de Saint-Cloud aux dépens de Youmzain et de Daryakana laquelle, ne souhaitant pas guerroyer face à sa compagne de couleurs Sarafina, affronte les mâles dans le Prix Foy.

Bijou d'un essentiel élevage, la "Diane" allemande Enora s'invite logiquement à ce rendez-vous extrêmement relevé.

Cinq beaux vainqueurs de dix groupes I pour la plupart essentiels!

Peinture Bleue aura mis treize ans pour offrir au Turf une soeur digne de son chef d'oeuvre Peintre Célèbre. Idéalement nommée, Peinture Rare vient de faire sien le Prix de Pomone (Gr.2) aux dépens de High Heeled, très référencée face aux meilleur(e)s, qu'elle retrouve ici. L'une et l'autre anoblissent un peu plus ce "Vermeille" 2010.

Nous aurions pu en rester là, le sportsman, heureux à 97%, se permettant tout de même de regretter le petit manque d'ambition à 4 ans de Stacelita - son entraîneur la préfère sur 2000 mètres -, et les absences du grand espoir de 3 ans Lily of the Valley et de Night Magic, laquelle a préféré battre les mâles Quijano et Cavalryman dans le Grosser Preis von Baden...

... mais non, quatre autres 3 ans complètent ce lot superbe.

Avec leurs quatre kilos d'avantage sur les aînées, les duettistes Never Forget et Lady's Purse, la Pénélope Dariole, la seule ayant déjà rencontré Sarafina, et une Montjeu jolie nommée Sarah Lynx montent à l'assaut de la forteresse.

Longchamp, dimanche 12 septembre 2010 à 16h 40, un très grand moment de pur sport nous attend certainement.

 

Arrivée : MIDDAY devant Plumania, Sarafina, Ashiyla et Sarah Lynx

 

Seulement troisième du Prix de l'Opéra 2009, MIDDAY dompte
Longchamp pour un cinquième groupe I en carrière.

 

 

Revoyant sur You Tube l'invraisemblable Prix Vermeille de Zarkava...

La réalité est encore bien plus forte que le souvenir, pourtant très vivace et inoxydable aux abusives comparaisons. L'Unique Zarkava reste par définition l'Unique.
Si vous êtes comme moi, sêchez vos yeux.... "Quand pensez-vous? Cà fait du bien de la revoir, une fois de temps en temps".

Nos journalistes hippiques de référence, impatients invétérés, un brin aveugles aussi, ont bien tenté de la cloner par deux fois sur l'année écoulée. Rosanara, puis Sarafina...
Force est de constater qu'on ne supplante pas la jument du Siècle, toutes les cinq minutes, sinon pourquoi certains, plus clairvoyants, se seraient-ils donné le mal de la nommer ainsi?

Retour au présent!

Aussi intelligente que douée, la sombre Sariska reste dans sa stalle, campée, inflexible pour la seconde fois consécutive. Chancelant, le sportsman inconsolable attaque à pleines dents son deuxième chapeau en trois semaines. Le Prix Vermeille 2010 tant espéré est en partie décapité, au départ.

Sous l'impulsion d'une Ashiyla, dont le comportement va s'avérer héroïque, le peloton des onze s'étire. Désormais montée aux avant-postes, à l'image de son Grand Prix de Saint-Cloud, Plumania la suit, précédant nettement Lady's Purse et Midday. Sarafina patiente, quant à elle, parmi les dernières.

La ligne droite...

Plumania et bientôt Midday prennent rapidement la mesure de l'animatrice, tandis que Sarafina file au maximum, avant de déboîter à l'extérieur.

Aux deux cents mètres, alors qu'on l'imagine aisément absorbée dans les secondes qui vont suivre, Ashiyla, laquelle ne sera sans doute plus leader très longtemps, se ressaisit, intraitable devant la meute et conclut fort, finalement dans la même foulée que sa célèbre compagne de couleurs.

Réveillée une fois, Midday s'impose brillamment, prenant l'avantage en quelques foulées sur Plumania...

A l'issue du Prix Vermeille, nous espérions voir une trajectoire tendue vers l'Arc. Malheureusement, nous savons depuis longtemps que Midday devrait se laisser tenter par un éventuel doublé dans le Breeders' Cup Filly & Mare Turf.
Peut être faut-il alors regarder avec plus de complaisance les tentatives de Plumania et de Sarafina, lesquelles devraient "monter là-dessus", sans oublier Ashiyla, finalement grande sensation de ce Prix Vermeille 2010 au scénario un peu... déroutant.

 

A trois semaines du Prix de l'Arc de Triomphe...

Prix Niel : Pas de fleurets mouchetés entre Behkabad et Planteur, très supérieurs! Une longue lutte superbe, indécise, Behkabad confirmant tout à la fin, et du minimum, son Grand Prix de Paris.
Le vainqueur des 2000 Guinées japonaises et troisième du Derby Victoire Pisa, quatrième aujourd'hui, devra avoir beaucoup progressé pour espérer inquiéter les deux meilleurs mâles classiques de 3 ans en France. Maintenant, ces deux derniers n'ont pas été très sages, aujourd'hui...

Prix Foy : Second d'Harbinger dans les Hardwicke Stakes à Royal Ascot, Duncan, séducteur, repart plaisamment sous l'attaque de Nakayama Festa, lauréat du Takarazuka Kinen (aux dépens de Buena Vista, 2ème Sheema Classic). Daryakana et Byword, défavorisés par le faux-rythme, ont néanmoins déçu, subissant l'accélération finale au contraire de Timos qui lui l'a initiée.

St-Léger : Le Derby d'Epsom 2010 continue de s'effilocher. Après Workforce, disparu dans les "King George", At First Sight, guère flamboyant ensuite, c'est au tour du troisième Rewilding de sombrer. Lointain sixième à Doncaster, l'ancien pensionnaire d'André Fabre s'en est encore plus mal sorti que la double lauréate d'Oaks Snow Fairy, seulement quatrième. Et William Buick de remporter, suite à son incroyable Arlington Million (Debussy) et à son "Morny", un premier groupe I anglais en selle sur l'intéressant Arctic Cosmos...
Phoenix éblouissant, le Derby 2010 allait bientôt renaître avec Workforce, mais aussi Rewilding, auteur d'un premier semestre 2011 de toute beauté, avant de se blesser tragiquement dans les "King George".

 

Vincent Le Roy


Les photos sont la propriété exclusive de l'APRH. Toute reproduction est interdite.

Vous pouvez visionner une sélection de photos APRH, commander vos clichés préférés!
Consultez www.aprh.fr


 

Tous les classiques de plat depuis août 1998

- Prix Ganay, - Poule d'Essai des Poulains, - Poule d'Essai des Pouliches, - Prix Lupin, - Prix d'Ispahan, - Prix Saint-Alary, - Prix Jean Prat, - Prix du Jockey-Club, - Prix de Diane, - Grand Prix de Paris, - Grand Prix de Saint-Cloud, - Prix Maurice de Gheest, - Prix Morny, - Prix Jacques Le Marois, - Prix du Moulin de Longchamp, - Prix de la Salamandre, - Prix du Cadran, - Critérium des Pouliches, - Prix de l'Abbaye de Longchamp, - Prix de l'Arc de Triomphe, - Grand Critérium, - Prix de la Forêt, - Prix Royal-Oak, - Critérium de Saint-Cloud, - Prix de l'Opéra, - Critérium International, - Prix d'Astarté, - Prix Jean Romanet


Retour au sommaire

Back to english home page