Tous les Groupes I français depuis août 1998

Retour Sommaire Le Cheval Bleu

Editions 2007 - 2006 - 2005

 Photos www.aprh.fr

Prix du Moulin de Longchamp 1998 - 1999 - 2000 - 2001
Prix du Moulin de Longchamp 2002 - 2003 - 2004
Prix du Moulin de Longchamp 2008 - 2009 - 2010
Prix du Moulin de Longchamp 2011 - 2012 - 2013
Prix du Moulin de Longchamp 2014 - 2015 - 2016 - 2017


Prix du Moulin de Longchamp - 1 600 m - Longchamp - 300 000 euros

 

EDITION 2007

 J.-L. Atkinson  1  Linngari Ire  M.al.5  Indian Ridge - Lidakiya  Goldene Peitsche, Al Fahidi Sport (Gr.2), 2è Prix de la Forêt, Dubai Duty Free (Gr.1), 5è Hong Kong Mile (Gr.1)
 Godolphin  2  Ramonti  M.b.5  Martino Alonso - Fosca  Queen Anne Stakes, Sussex St. (Gr.1), 2è Derby italien, Lockinge St. (Gr.1), 3è Hong Kong Mile (Gr.1)
 Mme Magnier & M.Tabor  3  George Washington Ire  M.b.4  Danehill - Bordighera  2000 Guinées, Queen Elizabeth II St. (Gr.1), 3è Eclipse St. (Gr.1)
 B. Van Dalfsen  4  Turtle Bowl (Ire)  M.b.5  Dyhim Diamond - Clara Bow  Prix Jean Prat (Gr.1), de la Jonchère (Gr.3), 2è Prix d'Ispahan (Gr.1), du Muguet (Gr.2), 3è Prix Jacques le Marois (Gr.1), Queen Anne Stakes (Gr.1)
 Smith, Magnier & Tabor  5  Astronomer Royal Usa  M.b.3  Danzig - Sheepscot  Poule d'Essai des Poulains (Gr.1), 3è St James's Palace St. (Gr.1), 4è Prix Jean Prat
 M.Tabor & Mme Magnier  6  Archipenko Usa  M.b.3  Kingmambo - Bound  5è Sussex St. (Gr.1), 7è Eclipse St. (Gr.1), 17è Derby St. (Gr.1)
 Millennium Horses SRL  7  Golden Titus Ire  M.al.3  Titus Livius - Oraplata  Premio Parioli (Gr.3), 2è Prix Robert Papin (Gr.2), 3è Prix Jean Prat (Gr.1)
 Famille Niarchos  8  Holocène Usa  M.bf.3  Lemon Drop Kid - Witching Hour  2è Prix Jacques le Marois (Gr.1), de Guiche, Thomas Bryon (Gr.3)
 Princesse Z. Aga Khan  9  Darjina  F.b.3  Zamindar - Darinska  Poule d'Essai des Pouliches, Prix d'Astarté (Gr.1), de la Grotte (Gr.3), 3è Coronation Stakes

 

En l'absence de Manduro qui a désormais rendez-vous avec l'Histoire, mais sur 2 400 mètres, et de tous ceux qui préfèreront s'aligner dans les Queen Elizabeth II Stakes dans trois semaines, Excellent Art et Jeremy en tête. Problème récurrent de la dissémination des meilleurs milers européens!

Même la Turquie s'en mêle en organisant le mile le plus doté en Europe. Une Turquie, qui dévore ses parieurs avec 44,2 % seulement de retour, soit la lanterne rouge européenne - et largement (cf. l'intéressant Dossier Paris-Turf paru le 5 septembre sur le Jeu). Cela aide!

Cependant, ce Prix du Moulin de Longchamp, édition 2007, s'annonce superbe avec cinq lauréats de groupes I au départ, et joue parfaitement son rôle de sélection extrême en opposant, face à de redoutables aînés, le vainqueur de la Poule d'Essai des Poulains Astronomer Royal à Darjina, la lauréate de la Poule d'Essai des Pouliches!

Battant notamment Dutch Art, Astronomer Royal n'a surtout pas à rougir de sa troisième place à Ascot dans les Saint James's Palace Stakes derrière le très brillant Excellent Art et Duke of Marmalade, lequel a confirmé depuis sa grande qualité face à Dylan Thomas ou encore Authorized (NDLR : quatrième des International Stakes puis second, ce samedi, des Irish Champion Stakes). Maintenant, sa quatrième place du "Jean Prat", derrière un Lawman désormais au haras mais aussi derrière Golden Titus présent aujourd'hui, est un peu inquiétante.

Généreuse et talentueuse, Darjina, à l'inverse de Finsceal Beo qui marque le pas depuis son doublé de Guinées, a répété... en enlevant le Prix d'Astarté, en août à Deauville. Peut-elle inquiéter, voire devancer, les mâles et notamment les aînés?

Jamais l'hégémonie de Ballydoyle n'a paru aussi évidente que depuis quelques mois. Triplé dans les Saint James Palace's Stakes, triplé ce 8 septembre dans les Irish Champion Stakes. Dylan Thomas vient de gagner son cinquième groupe I. Peeping Fawn, si elle laissa les Oaks à Light Shift, vole depuis et reste sur quatre succès au plut haut niveau. Seuls Manduro, Authorized, Ramonti, Notnowcato et quelques rares autres ont privé Coolmore de certains mets de choix.

Malgré toutes ces formidables cavalcades, avec les chevaux, tout n'est jamais totalement parfait. Ainsi, George Washington et Archipenko ont certainement dû contrarier Aïdan O'Brien et ses employeurs, ces derniers mois. Les voilà tous les deux lancés à la découverte de l'hexagone!
Ex-futur meilleur cheval entraîné par Aïdan O'Brien - rien que cela, Galileo et Giant's Causeway en tremblent encore! -, étalon déclaré stérile, le sculptural George Washington est toujours à la recherche d'un premier triomphe à 4 ans. Le fils de Danehill cherchera à prendre sa revanche sur Ramonti et Turtle Bowl qui l'avaient devancé de peu dans les Queen Anne Stakes lors de Royal Ascot ; il s'annonce redoutable.
Que dire du décevant Archipenko? L'insistance de son entourage interpelle, d'autant plus qu'Archipenko a été supplémenté pour participer à ce Prix du Moulin de Longchamp. Leader de très grand luxe? Coup de poker?

Lutteur magnifique, Ramonti, déjà vainqueur de deux grands groupes I en 2007, sauve la saison européenne de Godolphin. A l'image de Manduro, Ramonti s'est encore amélioré à 5 ans. Il faudra un vrai costaud pour le battre.
C'est bien ce qu'a déjà failli réussir le très beau et apprécié Turtle Bowl. Tout réussit actuellement au Haras du Berlais. Et le fameux Top Price des récentes ventes de Deauville n'est autre qu'un demi-frère par Galileo de Turtle Bowl.
Gêné dans son entraînement par des soucis de pied, Turtle Bowl a quelque peu "manqué" dans les cent derniers mètres du Prix Jacques le Marois pour contrer le très incisif retour d'Holocène, côté corde. L'un et l'autre se retrouvent et Holocène, ultime survivant des milers mâles français de 3 ans, tentera de confirmer cette très haute valeur.

Après des voyages fructueux à Dubai et un peu moins gratifiants à Hong Kong, le deuxième du Prix de la Forêt Linngari nous revient. Ce 5 ans aguerri, qui s'est offert le luxe de s'intercaler entre les deux champions japonais Admire Moon et Daiwa Major dans le Dubai Duty Free, a néanmoins le désavantage d'effectuer sa rentrée après quatre mois sans compétition.

Indécis et beau championnat, indéniablement!

 

Arrivée : DARJINA devant Ramonti, George Washington, Linngari et Archipenko

 

DARJINA, Reine du mile.

Photo APRH

- cliquez sur cette photo pour d'autres clichés de ce Prix du Moulin de Longchamp -

 

A l'image de Grey Lilas, Nebraska Tornado, Ridgewood Pearl, All At Sea, Miesque, Sonic Lady ou encore Luth Enchantée, toutes lauréates à 3 ans du Prix du Moulin de Longchamp.

Galopant sur le bon terrain qu'elle affectionne - le terrain très souple lors des Coronation Stakes l'avait profondément gênée -, Darjina s'impose pour la cinquième fois en six tentatives, montrant une très haute valeur.

Belle, maniable, puissante, la championne Darjina a donc remporté un troisième groupe I, sans doute le plus beau, en devançant brillamment des ténors tels le très régulier Ramonti, qu'elle a longtemps suivi avant de lui porter l'estocade à la distance, et le brillant George Washington qui, comme d'habitude en 2007, a mis du temps avant d'enclencher et de finir fort mais trop tard.

Pour la quatrième place, Linngari avait pris la mesure de l'animateur Archipenko, qui, cette fois-ci, se devait de bien partir.

 

 

 

EDITION 2006

 Godolphin  1  Librettist Usa  M.b.4  Danzig - Mysterial  Prix Jacques le Marois (Gr.1), Messidor (Gr.3)
 Michaël No. & L.O.  2  Indesatchel Ire  M.b.4  Danehill Dancer - Floria  2è Poule d'Essai des Poulains (Gr.1)
 Baron G. von Ullmann  3  Manduro Ger  M.bf.4  Monsun - Mandellicht  Prix d'Harcourt (Gr.2), 2è Prix d'Ispahan (Gr.1), Jacques le Marois (Gr.1), 3è Prix Ganay (Gr.1)
 Team Valor  4  Irridescence Saf  F.b.5  Caesour - Meretricious  Queen Elizabeth II Cup (Gr.1) battant Ouija Board, Balanchine St. (L.)
 Ec. Mister Ess A.S.  5  Stormy River  M.gr.3  Verglas - Miss Bio  Prix Jean Prat (Gr.1), de Fontainebleau (Gr.3), 2è Critérium International (Gr.1), Saint James's Palace St. (Gr.1), 3è Poule d'Essai des Poulains (Gr.1)
 Mme J. Magnier & M. Tabor  6  Aussie Rules Usa  M.gr.3  Danehill - Last Second  Poule d'Essai des Poulains (Gr.1)
 V. Timoshenko  7  Kentucky Dynamite Usa  M.al.3  Kingmambo - Chelsey Flower  Prix de la Jonchère (Gr.3), Bay Middleton, 2è Prix Jean Prat (Gr.1)
 Wertheimer & Frère  8  Quiet Royal Usa  F.al.3  Royal Academy - Wakigoer  Prix Miesque (Gr.3), 2è Critérium des Pouliches (Gr.1), de la Grotte (Gr.3)

 

Jolie course, bien équilibrée avec quatre 3 ans face à leurs aînés. Et même, une fort agréable touche de redoutable exotisme avec la présence de la championne sud-africaine Irridescence, pour une première non loin des ailes du Moulin.

L'excellence est au rendez-vous. L'internationalisation a toujours eu plus d'allure que la mondialisation.

Révélation sur le mile de l'été, alter-ego de Caradak qui vient de défaire George Washington et Soviet Song dans le Celebration Mile, Librettist a enchanté Deauville lors du Prix Jacques le Marois.

Manduro, encore une fois irréprochable, revenait sur son rival dans les ultimes foulées du mile deauvillais. Le parcours de ce cheval en 2006 est remarquable ; il mériterait tant de remporter son groupe I.

Stormy River est sans doute meilleur qu'Aussie Rules, son vainqueur de la Poule d'Essai, et que Kentucky Dynamite, pourtant intéressant. Gageons que les premières déculottées, que ces honorables 3 ans ont reçu cet été de leurs aînés, leur aient apporté expérience et plomb dans la tête! L'écart pourrait dès cet après-midi se réduire.

La décevante cinquième place de Quiet Royal dans le Prix Maurice de Gheest a induit le divorce entre Olivier Peslier et Chirstiane Head, puis la fin de la collaboration entre le célèbre entraîneur et les frères Wertheimer. La donc plutôt mal nommée Quiet Royal tentera d'apporter un peu de baume au coeur de ceux qui ont tant aimé Egyptband, Gold River mais aussi les essentiels étalons Lyphard et Riverman. Pour ne citer que quatre génies inspirés par la famille Head, au nom des couleurs Wertheimer!

Indesatchel tentera de se souvenir qu'il fut, au cours du printemps 2005, le dauphin menaçant de Shamardal dans la Poule d'Essai des Poulains.

 

Arrivée : LIBRETTIST devant Stormy River, Manduro, Aussie Rules et Irridescence

 

Ses rivaux ne sont pas loin certes, mais LIBRETTIST a toujours semblé, au-dessus.

Photo APRH

- cliquez sur cette photo pour un plan plus large du final ainsi que pour le retour aux balances -

 

L'imparable "coast to coast" de Librettist, désormais auteur du fameux doublé "Jacques le Marois - Moulin de Longchamp", propulse le fils du regretté Danzig au sommet de la large pyramide européenne du mile.

Librettist est un sacré cheval. Ses foulées font rêver et le coup de pinceau blanc allongé sur son front lui donne un charme fou.

Meilleur miler de 3 ans français, Stormy River s'est rapproché de son rival, concluant à une demi-longueur. Le même écart séparait le beau gris, toujours maintenu dans le sillage du lauréat, et Manduro, au retour une nouvelle fois remarquable et Prix Spécial de la Critique pour la beauté de ses ultimes foulées.

Irridescence, longtemps seconde, coinçait un peu dans le final pour conclure cinquième.

Petit rappel historique! En 1983, Luth Enchantée devançait L'Emigrant dans le Prix Jacques le Marois et dans le Prix du Moulin de Longchamp. La star Miesque l'imitait en 1987, puis venait le tour de Polish Precedent en 1989. Dernier champion auteur du doublé dans les deux plus beaux miles de France, Spinnning World avait rayonné en 1997.

 

Trois semaines plus tard, Ascot enregistrait le triomphe de George Washington sur le mile des Queen Elizabeth II Stakes devant Araafa. La flamme des nés en 2003 était ravivée. Inéxistant dans la ligne droite, Librettist, rentré boîteux, voyait sa saison sans doute écourtée.

 

 

 

EDITION 2005

 K. Abdullah  1  Cacique Ire  M.b.4  Danehill - Hasili  Prix Daniel Wildenstein (Gr.2), Daphnis, du Chemin de fer du Nord (Gr.3), 2è Prix Jean Prat (Gr.1), Grand Prix de Paris (Gr.1), 3è Prix d'Ispahan (Gr.1)
 H.H. Aga Khan  2  Valixir (Ire)  M.b.4  Trempolino - Vadlamixa  Queen Anne St. (Gr.1), Prix d'Ispahan (Gr.1), 3è Prix Jacques le Marois (Gr.1)
 T. Australian Syndicate  3  Starcraft Nz  M.al.5  Soviet Star - Flying Floozie  3ème Queen Anne St. (Gr.1), Cox Plate (Gr.1), 6ème Eclipse St. (Gr.1)
 F. Caenepeel  4  Cry Risks  M.b.7  Take Risks - Cry Me A River  Désolé, mais erreur de casting, tout de même!
 Mme S. Roy  5  Majors Cast Ire  M.b.4  Victory Note - Ziffany  2è Celebration Mile (Gr.2), Hungerford Stakes (Gr.3), 3è Lennox Stakes (Gr.2)
 Scuderia Incolinx  6  Altieri GB  M.al.7  Selkirk - Minya  Premio Presidente della Repubblica (Gr.1), 3ème Eclipse St. (Gr.1)
 R.-C. Strauss  7  Whipper Usa  M.b.4  Miesque's Son - Myth To Reality  Prix Morny (Gr.1), Jacques le Marois (Gr.1), M. de Gheest (Gr.1)
 Baron Ed. de Rothschild  8  Archange d'Or (Ire)  M.b.3  Danehill - Dievotchka  Prix Eugène Adam (Gr.2), Pelleas (L.), 8è Prix du Jockey-Club (Gr.1)
 P. de Roualle  9  Gorella  F.al.3  Grape Tree Road - Exciting Times  Prix de Sandringham (Gr.2), 3è Prix d'Astarté (Gr.1), de la Grotte (Gr.3)

 

L'un et l'autre sous les couleurs de Godolphin, Shamardal et Dubawi sont les deux grands milers de l'exercice 2005, mais nous ne saurons jamais lequel était le meilleur. Ni si Divine Proportions, finalement, n'était pas leur reine...

Trop de courses, tue les courses. Deux meetings successifs à Deauville, en juillet et en août, hâchent indiscutablement le terrain et mettent en danger l'intégrité physiologique des quelques champions qui s'y risquent. Ce n'est peut être pas la piste qui est responsable des soucis tendineux de Divine Proportions, mais peut être que c'est elle!
Revenir à Longchamp ou à Chantilly doit sembler délicieux aux pur-sang.

De toutes ces considérations, son demi-frère Whipper n'en a cure. Ce Whipper, lui, adore Deauville et comme il semble y avoir résisté pour la seconde année consécutive et qu'il était resté quelque peu accroché aux ailes du Moulin, l'an passé..., sa chance est évidente.

Il lui faudra tout de même venir à bout du très bon et puissant Altieri, troisième des Eclipse Stakes en 2005, confirmer sa domination normande sur l'apprécié Valixir, s'assurer que Cacique reste toujours un placé de groupes I, mais aussi dominer le chevronné Starcraft, troisième de l'australienne Cox Plate et excellent lors de Royal York.

Toutes ces stars prendront garde de ne pas négliger Majors Cast, efficace à Dubai et redoutable en Angleterre cet été. La piste de Longchamp sur laquelle son père Victory Note brilla tant lors d'une Poule d'Essai des Poulains, courue en un temps record, pourrait l'inspirer.

Privé de sa Divine, le sportsman tristounet tentera de se consoler en se retournant sur Gorella, espérant une belle performance de l'une des principales dauphines de Divine Proportions.

 

Arrivée : STARCRAFT devant Gorella, Majors Cast et Whipper

 

Au Moulin de Lonchamp, les comptes, toujours, se règlent!
1987: Miesque devance Soviet Star.
1988 : Soviet Star prend sa revanche sur Miesque.

2005 : une sorte de belle!
Le fils de Soviet Star, STARCRAFT domine largement le fils de Miesque's Son, Whipper.

Photo APRH

- cliquez sur cette photo pour un plan serré du lauréat -

 

L'Internationalisation des courses n'a pas fini de nous offrir de grands spectacles.

Les distances lentement s'abolissent. Quelques années après les très bons performers japonais, des chevaux australiens ou néo-zélandais viennent désormais chercher la reconnaissance de leur talent. Ces échos tardifs au tout bon Strawberry Road affrontent désormais, à l'image de leur glorieux aîné, les juges de paix européens.

Ce virage ambitieux fut parfaitement négocié par le Turf japonais grâce à Seeking The Pearl, Taiki Shuttle, El Condor Pasa, Lohengrin ou encore Telegnosis. Ultime exemple, la présence en Europe, cette année, de la star Zenno Rob Roy.

Pour l'Australie, le détonateur semble avoir été le flyer Choisir. Les excellents résultats d'Elvstroem et de Starcraft en 2005 devraient pousser à l'organisation de nouvelles expéditions dans le futur.

 

Déménageur alezan, à l'action dévastatrice, Starcraft dévalait, bientôt, la descente ... en rigolant. Cet Australien-là pourrait surfer les plus grandes vagues au monde, Mavericks ou Jaws ; sa puissance y ferait mervelle.

Impitoyable, Starcraft repartait dans la ligne droite. Derrière le fils de Soviet Star, l'éventail s'ouvrait, mais Whipper, Cacique, Valixir et bientôt Altieri "restaient là", se contentant de cette démonstration pacifique de respect face à la suprématie du lauréat.
L'impressionnant Starcraft ne se laissait jamais menacer, non plus, par les beaux retours de la pouliche Gorella - au passage du poteau, Divine Proportions, chez elle, a souri, enfin sereine - et du très sérieux Majors Cast.

Stars estivales, Whipper, incapable de vraiment accélérer dans le sillage de Starcraft, ainsi que les anciens dauphins de Bago et désormais nouveaux milers Valixir et Cacique, ont indiscutablement accusé la rentrée.

Quant à Starcraft, il venait pour son premier succès européen, d'ajouter un quatrième groupe I à son très beau palmarès, fort notamment d'une victoire dans le Derby australien 2004 (sur 2 400 mètres!).

 

Le mile, le mile! Le problème du mile est que tous les meilleurs ne se rencontrent jamais tous ensemble. 1 600 mètres, 1 600 mètres, il te manquera toujours un tiers pour jouir de poésie.

Au lieu de toucher au Prix du Jockey-Club, il y avait de quoi marquer son époque, en faisant juste évoluer quelques concepts imparfaits!
Il n'existe pas réellement de super-mile européen où Dubawi, Rakti, Soviet Song, Attraction, Proclamation et quelques autres se verraient dans l'obligation d'affronter le lot de ce dimanche Peut être, faudrait-il le créer, ou plutôt transformer à tour de rôle le Prix du Moulin de Longchamp et les QE II Stakes en véritable Championnat d'Europe (avec médailles, petit blanc californien et pom pom girls)? Surdoté, bien sûr!

En 2005, la finale du mile européeen eut finalement lieu dans les Queen Elizabeth II Stakes où Dubawi et Starcraft purent enfin régler leurs comptes, face à quatre adversaires dont Rakti, quatrième.

Dans les deux cents derniers mètres, Dubawi avait beau venir se coller contre l'immense Starcraft, rien n'y faisait... et le glorieux alezan australien, néo-zélandais de naissance, devenait Champion d'Europe des 1 600 mètres. En puissance...

 

Vincent Le Roy

 


 

Les Chevaux Bleus et le Prix du Moulin de Longchamp

 

GREEN TUNE, troisième de Ski Paradise et de East Of The Moon en 1994.

HELISSIO, second de Spinning World en 1997

KINGSALSA, second d'Indian Lodge en 2000

 


Les photos sont la propriété exclusive de l'APRH. Toute reproduction est interdite.

Vous pouvez visionner une sélection de photos APRH, commander vos clichés préférés!

Consultez www.aprh.fr


Tous les classiques de plat depuis août 1998:

- Prix Ganay, - Poule d'Essai des Poulains, - Poule d'Essai des Pouliches, - Prix Lupin, - Prix d'Ispahan, - Prix Saint-Alary, - Prix Jean Prat, - Prix du Jockey-Club, - Prix de Diane, - Grand Prix de Paris, - Grand Prix de Saint-Cloud, - Prix Maurice de Gheest, - Prix Morny, - Prix Jacques Le Marois, - Prix Vermeille, - Prix de la Salamandre, - Prix du Cadran, - Critérium des Pouliches, - Prix de l'Abbaye de Longchamp, - Prix de l'Arc de Triomphe, - Grand Critérium, - Prix de la Forêt, - Prix Royal-Oak, - Critérium de Saint-Cloud, - Prix de l'Opéra, - Critérium International, - Prix d'Astarté, - Prix Jean Romanet


Retour au sommaire

Back to english home page