Tous les Groupes I français depuis août 1998

Sommaire Le Cheval Bleu

Editions 2009 - 2008 - 2007 ci-dessous

 Photos www.aprh.fr

Grand Critérium 1998 - 1999 - 2000
Grand Critérium 2001 - 2002 - 2003
Grand Critérium 2004 - 2005 - 2006
Grand Critérium 2010 - 2011 - 2012
Grand Critérium 2013 - 2014 - 2015


 

Prix Jean-Luc Lagardère - Grand Critérium (1 400 m - Longchamp - 350 000 euros)

EDITION 2009

 H.H. Aga Khan  1  Siyouni  M.b.  Pivotal - Sichilla  Prix La Flèche (L.), Blushing Groom, 2è Prix Robert Papin (Gr.2), La Rochette (Gr.3)
 Gestüt Ammerland  2  Lope de Vega Ire  M.al.  Shamardal - Lady Vettori  Invaincu en 2 courses, Prix de Montaigu, Al Khor
 Godolphin  3  Buzzword GB  M.b.  Pivotal - Bustling  Prix La Rochette (Gr.3), maiden à Windsor, 2è Richmond Stakes (Gr.2)
 M. Tabor, Smith & Magnier  4  Beethoven Ire  M.b.  Oratorio - Queen Titi  Maiden à Leopardstown, 4è Goffs Million
 J. Manley  5  Dick Turpin Ire  M.b.  Arakan - Merrily  Invaincu en 4 courses, Richmond Stakes (Gr.2)
 Mustajed Partnership  6  Roi de Vitesse Ire  M.al.  Chineur - Face The Storm  Maiden à Pontefract, 4è Champagne St. (Gr.2), 5è Vintage St. (Gr.2),
 Lady Rothschild  7  Pounced Usa  M.al.  Rahy - Golden Cat  Maiden à Newbury

 

Un joli lot de poulains dans ce Grand Critérium!

L'aubaine ou le piège de deux lignes croisées... Dick Turpin a devancé Buzzword de trois longueurs dans les Richmond Stakes, en juillet à Goodwood. Buzzword, pour sa récente découverte de la France, a dominé d'une longueur et demie le plaisant Siyouni, le premier fils de Divine Proportions, Eightfold Path, se classant troisième.

Orphelins de Danehill, les "pauvres" princes de Coolmore, vainqueurs de sept Grands Critériums entre 1997 et 2006, présentent Beethoven, par Oratorio lequel enleva cette épreuve en 2004. Ses premières symphonies ont plutôt laissé un goût d'inachevé.

Vainqueur désinvolte de ses deux premières courses, Lope de Vega, un brin rustique, est sellé par André Fabre.

 

Arrivée : SIYOUNI devant Pounced et Buzzword

 

SIYOUNI avec un brio certain.
Photo APRH

- cliquez sur Siyouni pour deux autres clichés du Grand Critérium 2009 -

 

Le bon titre était "Piège de deux lignes croisées".

Dick Turpin a subi la vive accélération... et Siyouni s'est promené.

Et l'Aga Khan, qui n'a pas toujours été "un éleveur de 2 ans", d'enlever, au cours de cet après-midi magique, à la fois le Critérium des Pouliches et le Grand Critérium...

Quinze jours plus tard, Beethoven, ragaillardi par le port d'oeillères, enlevait bravement les Dewhurst Stakes...

 

 

 

EDITION 2008

 Hamdan Al Maktoum  1  Naaqoos (GB)  M.b.  Oasis Dream - Straight Lass  Prix de Tancarville, des Mélèzes, 5è Prix Morny (Gr.1)
 A. Al Shaikh  2  Desert Phantom Usa  M.b.  Arch - Junkinthetrunk  3 courses, 3 V., Champion 2yo Trophy (L. - Ripon)
 D. Smith, Tabor, Magnier  3  Mastercraftsman Ire  M.al.  Danehill Dancer - Starlight Dreams  National St. (Gr.1), Phoenix St. (Gr.1), Railway St. (Gr.2)
 Mme J.S. Bolger Corc.  4  Intense Focus Usa  M.b.  Giant's Causeway - Daneleta  3è Railway St. (Gr.2), Goffs Million, 6è National St. (Gr.1)
 Mme Magnier  5  Sea Of Marmara Usa  M.b.  Johannesburg - Emmaus  Leader de Mastercraftsman, 4è Phoenix St. (Gr.1)
 D.-T. Smith  6  Milanais  M.al.  Dyhim Diamond - Milanaise  Critérium du Béquet (L.), 2è Prix La Rochette (Gr.3), 4è Prix Morny (Gr.1)
 Ecurie Bader  7  Higha  F.bf.  Vettori - High Mécène  Prix de Sylvie, 2è Prix du Haras de la Huderie (L.), La Belle II

 

Six vainqueurs de Grand Critérium en neuf ans pour Coolmore : Holy Roman Emperor, Horatio Nelson, Oratorio, Hold That Tiger, Rock of Gibraltar, Ciro.
Danehill s'est-il déjà trouvé en Danehill Dancer un intéressant continuateur en tant que père de 2 ans?

Tout semble idéalement tracé pour que Mastercraftsman, tombeur de Bushranger le lauréat du "Morny" dans les Phoenix Stakes, reste invaincu en cinq courses.

Milanais souhaitera conserver sa position de jeune premier du Turf français aux dépens du très prometteur Naaqoos.

 

Arrivée : NAAQOOS devant Milanais, Intense Focus et Mastercraftsman

 

Un chatoyant NAAQOOS tient tête à Milanais.
Photo APRH

 

Alors que Montjeu et Galileo se montrent déjà dignes de leur père Sadler's Wells, la succession de Danehill reste beaucoup plus incertaine.

Rock Of Gibraltar, Dansili, Danetime le père malheureusement disparu des vainqueurs du Prix Morny, Myboycharlie et Bushranger lequel vient de doubler la mise en enlevant les Middle Park Stakes, Holy Roman Emperor, Westerner, Oratorio, Dylan Thomas, Duke Of Marmalade, Clodovil, Aussie Rules, Alriffa, Archange d'Or, Danehill Dancer... Lequel deviendra l'indiscutable grand Danehill?

Lequel deviendra référence, alternative aux sangs de Montjeu et Galileo, perpétuant ainsi cette longue querelle, source de tant de magnificence. L'âge d'or de l'Irlande! L'âge d'or de Coolmore.

En pleine hégémonie, parfois, il y a des jours où rien ne va. Coolmore, au sur-lendemain de la dix-neuvième victoire de groupe I de Johnny Murtagh (Bushranger), au lendemain de la vingt-et-unième d'Aidan O'Brien (Halfway To Heaven) a dû, ce week-end, se résoudre aux naufrages de Yeats, de Moonstone (rentrée), d'Again et de Mastercraftsman, ainsi qu'à la désillusion de Duke of Marmalade (septième de l'Arc).

 

Très élégant poulain, avec beaucoup de geste, un peu à l'image de celui de Bago, Naaqoos déposait Mastercraftsman, à mi-ligne droite, et s'en allait quérir un beau succès, non sans un certain panache.

Milanais, quant à lui, a bien failli offrir un deuxième succès de groupe I, lors de ce week-end à l'étalon Dyhim Diamond, ce qui - il y a quelques années - aurait valu une sacrée cote, mais il lui fallut un certain temps pour prendre la mesure d'Intense Focus et de Mastercraftsman, avant de s'encourager et de remarquablement finir, tout près du chic Naaqoos.

Finalement, Coolmore aurait peut être dû acheter Dyhim Diamond, avant son exportation en Espagne... Ah! L'Insoutenable Légèreté du Pur Sang.

 

Dewhurst Stakes : La France si heureuse en 2008 avec ses pouliches Zarkava et Goldikova s'est peut être trouvée en Naaqoos et Milanais deux fort intéressants continuateurs. Toutes proportions gardées, bien sûr.
En vue de 2009, les lignes sont belles. Nettement devancé à Longchamp, Intense Focus s'est approprié d'un nez les Dewhurst Stakes face à Lord Shanakill, l'élégant troisième du Prix Morny.

Racing Post Trophy : Crowded House a préféré, quant à lui, mettre les voiles, l'emportant par trois longueurs et demi face à Jukebox Jury.

 

 

 

 

EDITION 2007

 S.A. Aga Khan  1  Shediak  M.b.  Selkirk - Shemissa  Prix d'Etreham, 2è Prix la Rochette (Gr.3)
 Cheik Al Maktoum  2  Hatta Fort GB  M.b.  Cape Cross - Oshiponga  Superlative St. (Gr.2), 3è Windsor Castle St. (L.)
 Godolphin  3  Rio de la Plata Usa  M.al.  Rahy - Express Way  Vintage St. (Gr.2), 2è National St. (Gr.1)
 Princesse de Jordanie  4  Young Pretender  M.b.  Oasis Dream - Silent Heir  Invaincu en 2 courses, Prix la Rochette (Gr.3), maiden à Newmarket
 M. Tabor , Magnier, Smith  5  Minneapolis GB  M.b.  Sadler's Wells - Teggiano  2 V., 3è Golden Fleece St. (L.), 4è Tyros St. (Gr.3)
 Mme V. Mercer  6  Declaration Of War Ire  M.b.  Okawango - Date Mate  Woodcote St. (L.), 2è Superlative St. (Gr.2)
 Mme J. Magnier & M. Tabor  7  Greatwallofchina Usa  M.b.  Kingmambo - Dietrich  7è, puis 9è, et enfin second d'un maiden. Monté par Fallon.
 Mme R. Philipps  8  Manassas Ire  M.b.  Cape Cross - Monnavanna  3è à Newmarket, puis vainqueur de son maiden à Yarmouth

 

Un groupe de guerriers à l'assaut d'un fleuve plutôt tranquille...

Quand on pense à certains éleveurs français qui fantasment sur le court terme et la précocité et ne rêvent que d'une chose : aller aux étalons faiseurs de 2 ans...
Quand on songe à ces nombreux entraîneurs français, tant désireux d'avoir sous leur coupe un 2 ans de niveau groupe I...

A mon humble avis, peut être que notre pays devrait continuer de "produire" ce qu'il sait, c'est à dire des grands 3 ans, des beaux 4 ans? Eviter les effets de mode peut s'avérer salutaire...

Le bilan est en effet impitoyable. Shediak, élève de l'Aga Khan, sera le seul ressortissant de l'entraînement français au départ de ce Prix Jean-Luc Lagardère.

Coolmore, fort habitué à gagner ce groupe I (sept succès lors de ces dix dernières années), délègue l'expérimenté Minneapolis et le très estimé Greatwallofchina qui n'ont pas pour le moment prouvé grand-chose et auront tout à redouter de l'élégant Godolphin Rio de la Plata, lequel vient de devancer dans les National Stakes Myboycharlie, séduisant lauréat du Prix Morny.

L'avant-course semble donner les clefs de ce Grand Critérium à Cheik Mohammed, puisqu'Hatta Fort représente une alternative de choix au favori alezan et que Young Pretender, efficace récemment pour aller chercher Shediak, appartient à sa compagne, la Princesse de Jordanie.
Maintenant, sept victoires en dix ans pour Ballydoyle est un résultat brut qui force le respect et qui immanquablement ouvre la boîte aux multiples interrogations concernant principalement l'énigmatique Greatwallofchina, lequel contrairement à l'immuable construction dont il a emprunté le nom, ne repose pas sur des fondations très encourageantes.
S'il n'est pas sûr qu'à quarante-cinq ans, l'on puisse progresser encore, un poulain de 2 ans a, lui, tout l'avenir devant lui... Regardons le courir, dans ce Grand Critérium d'une nouvelle ère, celle de l'après-Danehill!

Disparu prématurément, l'immense Danehill est père pour Coolmore de quatre de leurs cinq derniers lauréats, Holy Roman Emperor, Horatio Nelson, Oratorio et Rock Of Gibraltar, et ce Prix Jean-Luc Lagardère sera le premier couru sans lui depuis 1999, année de Ciro.

 

Arrivée : RIO DE LA PLATA devant Declaration Of War et Shediak

 

RIO DE LA PLATA, la force tranquille.
Photo APRH

- cliquez sur Rio de la Plata pour d'autres photos du fils de Rahy -

 

Au carrefour des deux millénaires, le Turf européen s'est enthousiasmé des cavalcades somptueuses de chevaux rares... De Peintre Célèbre à Dalakhani en passant par Montjeu, Sinndar, Giant's Causeway, Galileo, Fantastic Light, Rock Of Gibraltar, Sakhee ou encore High Chaparral.
Sur les pistes, avec les pur sang, l'exception avait réussi son rendez-vous avec l'an 2000. Souvenirs inoubliables... Période bénie, en tout cas exceptionnelle.
Une sélection génétique à faire pâlir d'envie Coolmore, si le grand haras irlandais ne présentait pas déjà plus de la moitié des Sires pré-cités.

Qui, parmi ces cracks ou ces très grands champions, sera l'étalon de référence en 2011 - 2013?

Qui, parmi ces dix légendes, car L'ELU ne viendra pas d'ailleurs (n'est-ce pas Monsun?), sera donc devenu le successeur désigné de Sadler's Wells et de Danehill? Voilà finalement, l'une des questions les plus passionnantes qui soit.

Dans ce contexte, l'édition 2007 de ce Grand Critérium était marqué par la disparition de la colonne des géniteurs du nom glorieux de Danehill. La mission de Rio de la Plata était donc limpide : permettre à Godolphin de prendre, enfin, un peu la main dans le classement des meilleurs 2 ans européens.

Gagner à Longchamp devait s'avérer relativement simple, Rio de la Plata s'affirmant calme et maniable dans sa progression le long du rail.
Belliqueux, Declaration Of War s'était surtout montré beaucoup plus sérieux que l'impétueux et délicat Shediak.

Rendez-vous suivant sur le calendrier, les Dewhurst Stakes allaient donc être, comme souvent, le sommet de la saison européenne des 2 ans, Rio de la Plata y rencontrant New Approach, fraîchement acquis pour moitié par Cheik Mohammed.
Egalement du voyage de Newmarket, Hatta Fort concluait sixième, tandis que Greatwallofchina décevait encore pointant à la huitième place.
Rio de la Plata, pour sa part, échouait, quatrième à près de six longueurs d'un New Approach toujours invaincu.

Un an après Teofilo, un autre fils de Galileo était couronné meilleur 2 ans européen. Coolmore conservait la main, en tout cas la clé génétique, les époustouflants investissements dubaïotes renforçant finalement le pouvoir des étalons irlandais.

Inéluctablement?

Prolongation! Pour signifier définitivement l'âpreté de la lutte au sommet entre Dubai et l'Irlande, Godolphin enlevait en fin de saison le Racing Post Trophy, récent tremplin glorieux pour deux vainqueurs de Derby successifs, avec Ibn Khaldun, un fils de Dubai Destination et de la très bonne Gossamer.

Bon hiver à tous. Au printemps 2008, tous ces espoirs rêveront de Newmarket et d'Epsom. Au printemps 2008, les cartes également seront redistribuées, avec l'intégration dans la cour des étalons Maktoum de Manduro, Street Sense, Authorized et Teofilo.
Quand le cheik pense à l'avenir et "fait des très grosses courses..."

 

Vincent Le Roy

 


Les photos sont la propriété exclusive de l'APRH. Toute reproduction est interdite.
Vous pouvez visionner une sélection de photos APRH, commander vos clichés préférés!
Consultez www.aprh.fr


 

De grands 2 ans, vainqueurs du Grand Critérium, sont présentés sur Le Cheval Bleu :


HECTOR PROTECTOR - Prix Morny (Gr.1), Prix de la Salamandre (Gr.1), Grand Critérium (Gr.1), Poule d'Essai des Poulains (Gr.1), Prix Jacques-le-Marois (Gr.1), Prix de Fontainebleau (Gr.3), 4ème Derby Stakes - Epsom (Generous - Gr.1).
LOUP SOLITAIRE - Grand Critérium (Gr.1), 2ème Prix Lupin (Gr.1).
LOST WORLD - Grand Critérium (Gr.1).
KENDOR - Grand Critérium (Gr.1), Poule d'Essai des Poulains (Gr.1), Prix de Fontainebleau (Gr.3).
WAY OF LIGHT - Grand Critérium (Gr.1).

 


Tous les classiques de plat depuis août 1998 :

- Prix Ganay, - Poule d'Essai des Poulains, - Poule d'Essai des Pouliches, - Prix Lupin, - Prix d'Ispahan, - Prix Saint-Alary, - Prix Jean Prat, - Prix du Jockey-Club, - Prix de Diane, - Grand Prix de Paris, - Grand Prix de Saint-Cloud, - Prix Maurice de Gheest, - Prix Morny, - Prix Jacques Le Marois, - Prix du Moulin de Longchamp, - Prix Vermeille, - Prix de la Salamandre, - Critérium des Pouliches, - Prix du Cadran, - Prix de l'Arc de Triomphe, - Prix de l'Abbaye de Longchamp, - Prix de la Forêt, - Prix Royal-Oak, - Critérium de Saint-Cloud, - Prix de l'Opéra, - Critérium International, - Prix d'Astarté, - Prix Jean Romanet


Retour au sommaire

Back to english home page