Tous les Groupes I français depuis août 1998

Retour Sommaire Le Cheval Bleu

Editions 2011, 2012, 2013 ci-dessous

 Photos www.aprh.fr

Prix du Jockey-Club 1999 - 2000 - 2001
Prix du Jockey-Club 2002 - 2003 - 2004
Prix du Jockey-Club 2005 - 2006 - 2007
Prix du Jockey-Club 2008 - 2009 - 2010
Prix du Jockey-Club 2014 - 2015 - 2016 - 2017


"Jockey-Clubinho" (2 100 m - Chantilly - 1 500 000 euros)

EDITION 2013

 S.A. Aga Khan  1  Dalwari Usa  M.b.  More Than Ready - Dalmiya  Prix de Guiche (Gr.3), du Rond du Chêne (Chantilly), 3è Prix du Pré Catelan
 S.A. Aga Khan  2  Shikarpour Ire  M.al.  Dr Fong - Shibina  1 course, 1 V., Prix des Gobelins (Longchamp)
 Cheik Joaan Bin Hamad Al Thani  3  Mshawish Usa  M.bb.  Medaglia d'Oro - Thunder Bayou  Prix Birum (Saint-Cloud), 2è Prix de Guiche (Gr.3), 5è Prix du Rond du Chêne (Chantilly)
 Mme J.-S. Bolger  4  Loch Garman Ire  M.b.  Teofilo - Irish Question  Critérium International (Gr.1), Maiden (Navan), 2è Derby Trial Stakes (Gr.2)
 Ecurie Haras de Quetieville  5  Lion d'Anvers  M.b.  Kentucky Dynamite - Alcestes Sélection  Prix de Suresnes (L.), 2è Prix de la Pinède, 3è Prix de Condé (Gr.3)
 Ecurie Haras de Quetieville  6  Max Dynamite  M.b.  Great Journey - Mascara  Prix de Moret-sur-Loing (Fontainebleau), 3è Prix François Mathet (L.), 4è Prix Noailles (Gr.2), du Home
 Mme Odette Fau  7  Haya Kan  M.bb.  American Post - Haya Samma  4è Prix de Plailly (Chantilly). Demi-frère d'Haya Landa.
 Godolphin S.N.C.  8  Sky Hunter GB  M.b.  Motivator - Pearl Kite  Invaincu en 3 courses. Prix Finasseur, Comrade (Maisons-Laffitte), de Nanterre (Longchamp)
 J. Guillemin  9  Milano Blues  M.b.  Anabaa Blue - Milanaise  2è Prix de l'Office du Tourisme de Bordeaux, du Tremblay (Le Bouscat), 5è Prix Maurice Caillault (L.), des Nénuphars
 A. Ismoilov 10   Dastarhon (Ire)  M.gr.  Dansili - Top Toss  Prix Colomber (Chantilly), 2è Poule d'Essai des Poulains (Gr.1), Prix de l'Epronnière, Machado
 J. Henderson, Downs & Hughes 11   Glacial Age (Ire)  M.gr.  Verglas - Lady's Secret  Maiden (Southwell), 2è Conditions Stakes (Sandown), 3è Dee St. (Gr.3)
 Mme J.-S. Bolger & J. Corcoran 12   Beyond Thankful Ire  M.b.  Whipper - Beyond Compare  Maiden (Roscommon), 2è Killavullan St. (Gr.3), 4è Ballysax St. (Gr.3), Eyrefield St. (L.)
 A. Mouknass 13   Arès d'Emra  M.b.  Desert Style - Belua  Prix Delahante (L.), Grimaud (Marseille-Borély), 2è Prix Aymeri de Mauléon (L.), 3è Critérium de Provence, 5è Prix La Force (Gr.3)
 Famille Niarchos 14   Bravodino Usa  M.bf.  Dynaformer - Angel In My Heart  Prix Tourbillon (Saint-Cloud), 2è Prix Greffulhe (Gr.2), Antivari
 Qatar Racing Limited 15   Willie The Whipper GB  M.b.  Whipper - Anna Simona  Silver Tankard St. (L.), maiden (Hamilton), 2è Critérium de Saint-Cloud (Gr.1), 4è Dee St. (Gr.3)
 Rennstall Eivissa Gmbh 16   Superplex  M.b.  Multiplex - Salute The Sun  Prix du Pré Catelan (Longchamp), Bend'or (Maisons-Laffitte), 4è Prix Greffulhe (Gr.2)
 Team Valor International 17   First Cornerstone Ire  M.al.  Hurricane Run - Bintalreef  Futurity St. (Gr.2), El Gran Senor St. (L.), 4è Racing Post Trophy (Gr.1), 5è Irish 2000 Guineas (Gr.1)
 D.-Y. Trèves 18   Morandi  M.gr.  Holy Roman Emperor - Vezina  Critérium de Saint-Cloud (Gr.1), Prix de Condé (Gr.3), 2è Prix de Fontainebleau (Gr.3), Critérium du Fonds Européen de l'Elevage (L.), Prix de la Croix Daurade, 6è Poule d'Essai des Poulains (Gr.1)
 Wertheimer & Frère 19   Intello (Ger)  M.b.  Galileo - Impressionnante  Feilden St. (L.), Coaraze (Maisons-Laffitte), de la Montagne Sainte-Geneviève (Longchamp), 3è Poule d'Essai des Poulains (Gr.1)

 

Les Downs d'Epsom ont rendu leur verdict. Talent dans les Oaks, Ruler of The World dans le Derby sont les nouveaux piliers du classicisme.
Miler invaincu, coupable d'avoir trop tiré dans une course sans train, Dawn Approach a sombré...

Parmi les postulants au Prix du Jockey-Club 2013, trois présentent des lignes notables sur certains des protagonistes d'Epsom.
Morandi a longtemps poussé Miss You Too, sa lointaine seconde dauphine dans le Critérium de Saint-Cloud, quoique pensant qu'elle en faisait trop en tête des Oaks. Puis, la fille de Montjeu s'éteignit dans le final.
Bravodino, supporter d'Ocovango dont il fut le dauphin à deux reprises et notamment dans le "Greffulhe" où il lui donna une belle réplique, et Loch Garman, battu par Battle of Marengo dans les Derby Trial Stakes, ont éteint leur télévision un brin dépités, leurs "poulains" ayant l'un et l'autre échoué au pied du podium.

Trois fils de Galileo dans les quatre premiers du Derby d'Epsom! Le très bon Intello, vainqueur moral de la Poule d'Essai des Poulains et meilleure impression de l'année chez les 3 ans français, rêve logiquement d'offrir un doublé retentissant au roi des étalons.

Seulement deux vainqueurs de groupe I sur la longue liste : les deux jeunes premiers de l'arrière-saison clodoaldienne!
Morandi, sixième cette année de la Poule d'Essai des Poulains, et Loch Garman mèneront l'opposition au chaud favori en compagnie du précité Bravodino et des deux Aga Khan Dalwari, unique vainqueur d'un groupe préparatoire (Prix La Force) sous les ordres, et Shikarpour, exaltant lauréat de sa seule sortie.

Sky Hunter, invaincu en trois courses, Mshawish et Dastarhon, beau second de la Poule d'Essai et supplémenté, sont incontournables et doivent ensuite être cités avant First Cornerstone, lequel bénéficiera de la monte de Lanfranco Dettori, et Max Dyamite, malheureux quatrième du "Noailles".

 

Quelques lignes en réponse au point de vue, à la Une du Turf, ce vendredi : Un débat dépassé.

La Bible s'appela longtemps : Paris-Turf Sport Complet.

C'est par sa négation du Grand Sport que l'amputation du Jockey Club est discutable. Un Grand Championnat où le meilleur ne gagne pas toujours, une loterie où la chance peut prendre la place de la sélection. Voilà ce qu'est devenu notre Derby?
Sur 70 mètres, Usain Bolt n'est plus Usain Bolt ; sur 2 100 mètres, Hurricane Run n'a pas le temps de reprendre Shamardal.

Mais, sans doute, le débat est-il dépassé pour les marchands du temple qui, un jour, supprimèrent de leur titre "Sport Complet"!

Sacrebleu! Réveillez-vous! Un majestueux classique à la foulée magique a quand même une autre dimension poétique qu'un miler poussé à sa limite. N'est pas Frankel qui veut?

 

 

Arrivée : INTELLO devant Morandi, Sky Hunter, Mshawish et Shikarpour

 

INTELLO en surdoué.

 

Une très belle édition du Prix du Jockey-Club! L'avènement du meilleur de la course, le sacre d'un champion, voire d'un crack.

Un rythme très régulier sous l'impulsion de Beyond Thankful et de Superplex... Un temps à trois, Intello prouve sa maniabilité, se rangeant calmement.

Les deux leaders contrôlés, Olivier Peslier attend les attaques et la fin de la montée. Quand l'autre atout d'André Fabre, Sky Hunter, longtemps vu dans son sillage, vient à sa hauteur, Intello, idéalement cadencé, le contre, puis d'une sublime accélération pourfend son adversaire, prenant aussitôt ses distances.

Sur les traces de Peintre Célèbre, Intello s'envole infligeant deux grandes longueurs à un superbe Morandi, venu quérir Sky Hunter non loin du but.
Auteurs de "bouts" également remarqués, Mshawish et Shikarpour se classent ensuite.

Quelques mois après Solémia, dans la foulée de Goldikova, la casaque Wertheimer confirme son extraordinaire vitalité, avec un mâle, cette fois-ci. Quarante ans après Roi Lear! Trente-huit ans après Val de l'Orne!

 

 

 

EDITION 2012

 H.H. Aga Khan  1  Lunayir  M.b.  Sinndar - Luna Caerla  Prix du Pont du Roi (Chantilly), 2è Prix du Pré Catelan, As d'Atout
 S.A. Aga Khan  2  Kesampour  M.al.  King's Best - Kasatana  Invaincu en 4 courses. Prix Greffulhe (Gr.2), François Mathet (L.), Hauban, Antivari (Saint-Cloud)
 Cheik Hamdan Al Maktoum  3  Ektihaam Ire  M.b.  Invincible Spirit - Liscune  Conditions Stakes (Doncaster), Conditions Stakes (Newbury), Maiden (Newbury), 2è Dante St. (Gr.2), 9è Dewhurst St. (Gr.1)
 Cheik A. bin Khalifa Al Thani  4  French Fifteen  M.al.  Turtle Bowl - Spring Morning  Prix Djebel (Gr.3), Critérium International (Gr.1), Critérium de l'Ouest (L. - Craon), Prix de l'Avenir (Châteaubriant), Président André Saulou (Le Lion-d'Angers), 2è 2000 Guinées (Gr.1), Prix Thomas Bryon (Gr.3)
 Gestüt Winterhauch  5  Amaron GB  M.al.  Shamardal - Amandalini  Zukunfts-Rennen, Dr. Busch-Memorial (Gr.3), Oppenheim-Rennen (L.), 3è Preis des Winterfavoriten (Gr.3), 4è Poule d'Essai des Poulains (Gr.1)
 Godolphin S.N.C.  6  Saint Baudolino Ire  M.b.  Pivotal - Alessandria  Prix de Guiche (Gr.3), de Nanterre, 2è Prix de Saint-James, de la Croix Neuve
 Princesse Haya de Jordanie  7  Gregorian Ire  M.b.  Clodovil - Three Days In May  Maiden (Doncaster), handicap (Newbury), 5è Poule d'Essai des Poulains (Gr.1)
 M. Leguillon  8  Silver Northern  M.bb.  Voix du Nord - Silver Diane  Prix des Cyclamens (Lyon-Parilly), 3è Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles, Hérod (L.), 5è Prix de Guiche (Gr.3), Critérium de Lyon (L.), de Ferrières
 Mme J. Magnier, Tabor & Smith  9  Imperial Monarch Ire  M.b.  Galileo - Ionian Sea  Invaincu en 2 courses. Classic Trial St. (Gr.3 - Sandown), Maiden (Curragh)
 Pandora Stud Llc 10   Hard Dream (Ire)  M.b.  Oasis Dream - Rose Melody  Prix Noailles (Gr.2), Saunhac (Toulouse), de l'Alouette (Le Bouscat)
 G. Pariente 11   Sir Jade  M.b.  Gentlewave - Jade Colour  Prix de Menton, de la Ville de Cagnes-sur-Mer (Cagnes), 2è Prix de Suresnes (L.), 3è Prix Hocquart (Gr.2), 4è Prix Policeman (L.)
 G. Pariente 12   Tifongo  M.bf.  Dr Fong - Tishkara  Prix Duplex, 2è Prix Noailles (Gr.2), 4è Prix de Condé (Gr.3), 5è Critérium de Saint-Cloud (Gr.1), Thomas Bryon, La Force (Gr.3)
 I. Parvizi 13   Most Improved (Ire)  M.b.  Lawman - Tonnara  Maiden (Newmarket), 3è Dewhurst St. (Gr.1)
 Mlle K. Rausing 14   Albion GB  M.gr.  With Approval - Alborada  Prix du Pré Catelan (Longchamp), 2è Prix Greffulhe (Gr.2), Tanerko, 3è Prix de Granville
 L. Roveda 15   Valdo Béré  M.b.  Hurricane Cat - Former Probe  Prix des Feuillants (Longchamp), 3è Prix Noailles (Gr.2), François Mathet (L.)
 R.-C. Strauss 16   Hidden Flame Ire  M.al.  Barathea - Hit The Sky  2 courses, 4è Prix Machado, 7è Prix Pas de Deux
 P. Treyve 17   Saônois  M.b.  Chichicastenango - Saônoise  Prix La Force (Gr.3), Policeman (L.), de Toupairie, Soleil (Deauville), des Salvias (Lyon-Parilly), 2è Prix de la Ville de Cagnes-sur-Mer, 4è Prix Greffulhe (Gr.2)
 J. Vasicek 18   Top Trip (GB)  M.b.  Dubai Destination - Topka  Prix Hocquart (Gr.2), de Bellouet, Youth, 2è Prix François Mathet (L.), de la Vallée de Reux
 Wertheimer & Frère 19   Nutello Usa  M.bb.  Lemon Drop Kid - Nutcase  Prix du Val Sery, Nino, Caïus, 3è Critérium de Lyon (L.), 10è Poule d'Essai des Poulains (Gr.1)
 Wertheimer & Frère 20   Sofast  M.al.  Rock of Gibraltar - Beautifix  Prix La Rochette (Gr.3), de Tancarville, 2è Grand Critérium (Gr.1), Prix de Guiche (Gr.3), 3è Prix de Fontainebleau (Gr.3), 4è Prix Morny (Gr.1)

 

 

La clarté vient souvent de Newmarket! En 2012, les 2000 Guinées nous ont offert une passe d'armes de grande classe entre Camelot et French Fifteen, l'un et l'autre déjà vainqueurs au plus haut niveau à 2 ans.
Ce samedi à Epsom, le classique Camelot a triomphé avec un immense panache dans le Derby... Sur son nuage, son père Montjeu arbore désormais fièrement quatre Rubans bleus... et un panneau de revendication "Le changement, c'est maintenant!".
Subtil observateur, l'ancien grand vainqueur du Prix du Jockey-Club, mais aussi de l'Arc et des "King George" n'aura aucun partant au départ du "Jockeyclubinho 2012".

Par ricochets, l'apprécié miler rallongé - oui, cela m'arrive et c'est aussi une question de fidèlité vis à vis de Turtle Bowl, toujours encensé dans cette publication ; j'aime bien Frankel, aussi -, French Fifteen devrait être très plébiscité à Chantilly.

Guère en réussite dans cette course - l'autre bête noire étant le Breeders' Cup Classic - mais jusqu'à quand?, Ballydoyle nous propose cette année un bel invaincu portant un nom extrêmement lourd à porter, Imperial Monarch. Excusez du peu! Un peu redondant, en ces terres de Bastille, n'est-il pas?
De plus, les terres de Bastille ne sont plus sélectives en juin.... et Imperial Monarch sera le seul Galileo, au départ.
Maintenant, Aidan O'Brien vole en 2012 sur des bases exceptionnelles, le doublé des Guinées de Newmarket (Camelot et Homecoming Queen), les 2000 Guinées irlandaises (Power), les Oaks (Was), le Derby (Camelot), l'Irish Gold Cup (So You Think) et la Coronation Cup (St Nicholas Abbey) sont déjà tombés dans son escarcelle, sa besace, plutôt sa hotte.
Dans sa collection de groupes I, le Derby d'Epsom 2012, son deux-cent-deuxième, repésentera certainement beaucoup, Camelot ayant voyagé avec Joseph O'Brien pour la première victoire d'un père entraîneur et d'un fils jockey en deux cent trente trois éditions du plus beau Derby au monde.

Un temps envisagé au départ à Epsom, Kesampour se contente de Chantilly. Il est invaincu en quatre tentatives, toutes à Saint-Cloud donc à main gauche, et a succédé à Pour Moi dans le Prix Greffulhe.
Son dauphin en cette occasion, Albion, fils de la remarquable double gagnante des Champion Stakes Alborada, a remarquablement lutté, le long du rail. L'ordre entre ces deux-là est-il gravé dans le marbre? Poser la question, c'est déjà bien sûr semer le doute. Pas évident d'y répondre.
En tout cas, le manque d'aisance dans le succès de Kesampour a poussé son illustre entourage à oublier Camelot et Epsom pour privilégier Chantilly.
Par contre, French Fifteen n'a pas hésité à franchir la Manche en mai pour affronter Camelot et... presque réussir dans son entreprise.

En l'honneur du fils de Montjeu, numéro 1 des poulains de 3 ans quelque soit le résultat de dimanche - cette petite réalité ne pourrait-elle pas suffire à réveiller nos décideurs, au chevet de l'amputé depuis sept longues années? -, le pari est amusant de placer French Fifteen juste devant Kesampour.

 

"Franchement, maintenant qu'il est parti, quand revenons-nous aux 2 400 mètres?" Tout le dossier est consultable dans les archives de la course, année après année.

 

Il manque à Sofast une victoire de prestige. Dauphin de Dabirsim à 2 ans, le fils de Rock of Gibraltar tente désormais de forcer son destin sur plus long, tandis que le Cheval de l'Année 2011 sera certainement revu en dessous du mile dans un proche avenir.
Ayant dominé Sofast dans le Prix de Guiche, Saint Baudolino apparaît, tout comme Albion, comme un danger certain pour French Fifteen et Kesampour.

La poèsie des noms de chevaux revient au galop, encore et toujours. Les nostalgiques des 60's & 70's s'intéresseront de très, très près au brillant succès de Top Trip dans le Prix Hocquart et s'étonneront de voir Hard Dream, le vainqueur du "Noailles" un brin délaissé.

Saônois est la jolie histoire de l'édition 2012, touffue comme il se doit. Déjà cinq fois vainqueur, principalement d'un groupe III et et d'une listed-race, Saônois n'a peut être pas fini d'étonner.

Placé de groupe I à 2 ans, Most Improved aimerait rejoindre son père au palmarès du Jockey-clubinho, ce qui n'arrangerait pas les affaires des très nombreux adeptes du retour aux 2 400 mètres face aux comptables du Turf. Nous en reparlerons, au cas où... Le fils de Lawman "rentre" en l'occasion.

En ces temps où la lumière peut venir de partout, il est amusant de constater que le Prix de la Ville de Cagnes-sur-Mer, disputé le 4 février, sur les bords de la Méditerranée, aura en une semaine délègué son podium entier dans des groupes I. Forces of Darkness, belle troisième du Prix Saint-Alary, ayant précédé sur les pistes Sir Jade et Saônois, au départ du "Jockey Club".

Amaron, quatrième tout près de l'autre Turtle Bowl, Lucayan, dans la Poule d'Essai des Poulains, étalonnera avec acuité le grand mile de Longchamp, en compagnie de Nutello, sombre et beau poulain, certainement beaucoup plus à son affaire avec cinq cents mètres de plus, et d'un certain Gregorian.
Appartenant à la Princesse Haya de Jordanie, le sculptural fils de Clodovil a magnifiquement tenu sa partie malgré son inexpérience, le 13 mai. S'il tient, gâre à lui!

Si le résultat d'Epsom a pu ravir French Fifteen, la déconvenue de Bonfire, sixième, aura logiquement inquiété Ektihaam, son dauphin des Dante Stakes. De même, Imperial Monarch n'a pas cru longtemps en Thought Worthy, qu'il avait devancé de près de deux longueurs dans le Sandown Classic Trial.

Enfin, il serait indélicat de passer sous silence la candidature de l'autre Aga Khan Lunayir. Une encolure, tel était l'écart entre Albion et lui, à l'avantage du premier nommé, le 19 avril à Longchamp. Dès lors, tous les espoirs restent permis pour cet élève d'Alain de Royer-Dupré.

Quelques impressions... Que les oubliés nous pardonnent! Sélection quand tu nous tiens... (NDLR : mdr...)

 

Arrivée : SAONOIS devant Saint Baudolino, Nutello, Kesampour et Top Trip

 

SAONOIS sort vainqueur d'une course de "stock-horses".
Le conte de fées a enchanté Chantilly.

 

Initiant des vertus inconnues, bien avant la décentralisation, Policeman avait vaincu à Cagnes-sur-Mer de longs mois avant de triompher dans le Prix du Jockey-Club. C'était en l'An de Grâce 1980 et cette trajectoire originale mais gagnante, gracieuse exception aux règles de la sélection classique, avait enthousiasmé, devenant même "culte" pour les adorateurs des pistes sudistes.

Trente-deux années plus tard, Saônois a réitéré cet exploit, celui d'être déjà prêt en février sur les bords de la Grande Bleue y enlevant... le Prix Policeman (L.) avant d'être sacré premier prince des 3 ans français, quatre mois plus tard.

La ligne droite aura été sans merci. Des gênés, des très gênés... Il y en aura eu beaucoup!

Y compris le petit et tonique Saônois qui, malgré tout, contrairement à tant d'autres, poursuivra son slalom! Le Chantilly Derby est devenu un "deluxe" parcours du combattant et Saônois excelle dans cet exercice.

Surfant sur les vagues, semblant rebondir, réaccélérant sur chaque coup de boutoir, repîquant vers la corde mais pas trop longtemps, s'infiltrant, cherchant un nouvel espace - en l'occurrence le même que le beau Nutello -, le lui laissant, revenant sur Saint Baudolino, le doublant enfin pour la victoire!
Oui, Saônois a gagné. Son extrême maniabilité, sa bravoure, son punch ont fait la différence. Son talent, son expérience et sa condition également.

Bravo en tout cas à son entourage, au tout jeune jockey Antoine Hamelin, skieur inspiré, à son entraîneur Jean-Pierre Gauvin au savoir-faire en l'occasion totalement reconnu et à son artisan boulanger de propriétaire, Pascal Treyve, qui aura eu l'immense mérite de refuser des offres certainement mirifiques pour le poulain!

Présenté à réclamer à 2 ans, le fils du très regretté Chichicastenango est peut être un nouveau Canari bleu, voire un autre Polytain, mais peut être pas, car contrairement à ces deux références, en prélude à ce joli triomphe, Saônois avait déjà remporté cinq courses dont un groupe III et une listed-race...
De plus, le croisement de Saônois (Chichicastenango sur une petite fille de Garde Royale) épouse celui de Vision d'Etat (Chichicastenango sur une fille de Garde Royale), vainqueur du Prix du Jockey Club 2008 et auteur d'une très jolie carrière ensuite.

Nous avons pris l'habitude, au soir du Prix du Jockey Club, de n'avoir aucune certitude. Ah si! Une petite. Le magnifique mais désespéré effort d'Imperial Monarch, seul en pleine piste, a dû conforter le sentiment de Mister John Magnier sur le raccourcissement du Prix du Jockey Club. No comment?

Dans un monde parfait, les avis de Christophe Soumillon (French Fifteen) et d'Olivier Peslier (Sofast) feraient également bouger les lignes.

Christophe Soumillon : "Ce n'était pas une course. Nous avons connu le pire des parcours. Je pense que nous aurions pu gagner, mais il a été mis hors course quatre fois. Il y a eu dix-huit malheureux sur vingt partants." - source Paris-Turf

Olivier Peslier : "Nous avons assisté à un Jockey-Club très sélectif. La preuve, huit chevaux sont rentrés avec des atteintes et dix autres n'ont jamais pu s'exprimer!" - source Paris-Turf

 

19 juin 2012 - Royal Ascot : Parmi les très nombreux dindons de la mauvaise farce du 3 juin à Chantilly, Most Improved et Gregorian "se réhabilitent" prenant les première et troisième places des St James's Palace Stakes (Gr.1).

 

 

 

EDITION 2011

 K. Abdullah  1  Glaswegian GB  M.al.  Selkirk - Starfan  Prix de Fontainebleau (Gr.3), Kendor, 2è Prix Machado
 H.H. Aga Khan  2  Baraan  M.gr.  Dalakhani - Brusca  Prix La Force (Gr.3), de Coquerel, 4è Prix du Four à Chaux
 S.A. Aga Khan  3  Sandagiyr  M.b.  Dr Fong - Sanariya  Prix de Pontarmé (L.), du Bois Renard, 4è Prix Juigné
 G. Augustin-Normand  4  Saint Désir (GB)  M.b.  Barathea - Dirigeante  Prix de Frauenfeld, de Ferrières, 7è Prix Greffulhe (Gr.2)
 Ecurie Wildenstein  5  Prairie Star  M.b.  Peintre Célèbre - Prairie Runner  Prix Hocquart (Gr.2), de Condé (Gr.3), Le Capucin, du Soleil de Bretagne, 2è Prix La Force (Gr.3), 3è Critérium de Saint-Cloud (Gr.1)
 Scuderia Effevi SNC di Villa  6  Crackerjack King Ire  M.gr.  Shamardal - Claba di San Jore  Invaincu en 4 courses. Derby italiano (Gr.1), Premio Campobello (L.), Guido Clerici, Mony de Pas
 Salah Mosbah El Mabruk  7  Nobel Winner  M.b.  Grand Slam - Banyu Dewi  Prix Kantar, 2è Prix de Guiche (Gr.3), Le Capucin, 4è Prix François Mathet (L.)
 Godolphin  8  Casamento Ire  M.al.  Shamardal - Wedding Gift  Racing Post Trophy (Gr.1), Beresford St. (Gr.2), 2è National St. (Gr.1), 10è 2000 Guinées (Gr.1)
 Godolphin S.N.C.  9  Grand Vent Ire  M.b.  Shirocco - Housa Dancer  Prix Noailles (Gr.2), Caro, 2è Prix Hocquart (Gr.2), 3è Prix Thomas Bryon (Gr.3), François Mathet (L.)
 Princesse Haya de Jordanie 10   Colombian Ire  M.bb.  Azamour - Clodora  Maiden à Chester, 3è maiden à Newbury
 Mme J. Magnier, Tabor & Smith 11   Roderic O'Connor Ire  M.b.  Galileo - Secret Garden  Critérium International, Irish 2000 Guineas (Gr.1), 2è Dewhurst St. (Gr.1)
 Marquise de Moratalla 12   Tin Horse (Ire)  M.gr.  Sakhee - Joyeuse Entrée  Poule d'Essai des Poulains (Gr.1), Prix du Premier Pas, Riverman, 2è Prix Morny, Grand Critérium (Gr.1), 3è Prix de Fontainebleau (Gr.3)
 Pride Racing Club 13   Reliable Man (GB)  M.gr.  Dalakhani - On Fair Stage  2 courses, 2 victoires, Prix Topyo, du Mont Pagnotte
 Red Square 14   Veter  M.al.  Green Tune - Equity  Prix Antivari, 2è Prix du Mont Pagnotte, 5è Prix de Suresnes (L.)
 P. Sebag 15   Absolutly Yes  M.b.  Country Reel - Semenova  Prix de Guiche (Gr.3), d'Escoville, 3è Prix Hauban, Châpeau Rouge
 F. Tabone 16   Bubble Chic  M.bf.  Chichicastenango - Bubble Back  Prix des Herbages, 2è Critérium de Saint-Cloud (Gr.1), Prix Greffulhe (Gr.2), de Condé (Gr.3), Nino, du Pré Catelan

 

 

Propulsé sur le toît du monde lors d'une année 2010 exceptionnelle, avec notamment la Melbourne Cup, la Dubai World Cup et le doublé 2000 - 1000 Guinées, l'entraînement français poursuit sur sa lancée, s'offrant le plus beau des rubans, le bleu du Derby d'Epsom.

Montjeu devant Galileo... L'implacable loi génétique de l'excellence classique a prévalu "in the Derby".

Pour Moi, une tête sur Treasure Beach, au terme d'une ligne droite somptueuse.
Longtemps dernier, encore neuvième à mi-ligne droite, bien loin de l'animateur Memphis Tennessee, Pour Moi, pur bijou 2 400 mètres signé Montjeu, rejoint enfin le sillage du cheval de Sa Majesté la Reine d'Angleterre Carlton House.

The last furlong... L'entraînement français attend un Derby d'Epsom depuis trente-cinq ans, depuis 1976 et Empery. Tandis que Treasure Beach et Carlton House prennent enfin l'ascendant sur Memphis Tennessee, le chic Pour Moi s'annonce à l'extérieur.

Et le tout jeune Mickaël Barzalona, récent lauréat de son premier groupe I, le Prix Saint-Alary avec Wavering, de rejoindre Yves Saint-Martin et Olivier Peslier au palmarès du plus grand classique britannique.
Et André Fabre, huit mois après Sir Stoute dans le Prix de l'Arc de Triomphe, de combler une autre grande lacune des palmarès européens.

 

Baraan et Prairie Star, ayant devancé Pour Moi dans le Prix La Force, Bubble Chic, dauphin du Cheval de Derby 2011 dans le Prix Greffulhe, Grand Vent, vainqueur du "Noailles" et devancé de peu par Prairie Star dans le "Hocquart" sont quatre poulains réguliers aux lignes qui s'entrecroisent. Etablir une préférence entre eux, si tôt, particulièrement sur 2 100 mètres, s'affiche bien délicat, d'autant que la plus flatteuse impression visuelle du printemps reste l'accélération du héros Pour Moi dans le Prix Greffulhe.

Constance, fondamentaux d'élevage, continuité, mots maîtres d'une grille de départ excitante... pour un 2 100.

Un espoir Aga Khan, fils de Dalakhani... Un rêve Wildenstein, fils de Peintre Célèbre... Un fils de Shirocco, unique "Fabre" au départ...
Un "Shamardal" racheté, Casamento, lauréat de groupe I à 2 ans mais désemparé à 3 dans la foulée de l'incroyable Frankel, sous la bannière Godolphin...
Un menaçant Roderick O' Connor, double vainqueur de groupes I, au lendemain du jumelé d'Epsom des associés de Coolmore... En toute logique par l'incontournable Galileo.
Un sacré fils de Chichicastenango toujours second... Jusqu'à quand? Son formidable père, un jour, gagna le Grand Prix de Paris.

Six évidences, mais six lignes parallèles. Dimanche soir, au mieux, une seule aura prévalu.

Si Nobel Winner et l'autre Dalakhani, l'invaincu Reliable Man, s'élanceront avec des chances intéressantes, trois poulains attireront beaucoup de regards, dès le rond.
Meilleur poulain français de sa génération, sur les dix derniers mois, remarquable lauréat de la Poule d'Essai des Poulains, Tin Horse est un magnifique compétiteur. Et puis si le sang du classique Sakhee prime, une fois La Mère-Marie franchie, Tin Horse peut très bien participer à l'arrivée.
Pour sa part, Crackerjack King, l'autre "Shamardal", est invaincu en quatre courses ; il a fait impression en enlevant le Derby italien, désormais tristement groupe II.

Combien de fois, pensez-vous, Mickaël Barzalona a-t'il dû répondre "absolutely yes", après son succès avec Pour Moi?
En pensant à sa monte du "Jockey Club... Sans y penser. Dans un sourire.
Comme un clin d'oeil de la petite histoire au détour de la très grande. Absolutly Yes portera le 15 dans le Prix du Jockey Club 2011.

 

Arrivée : RELIABLE MAN devant Bubble Chic, Baraan, Colombian, Tin Horse et Prairie Star

 

Passant allègrement d'une B au Prix du Jockey Club, RELIABLE MAN reste invaincu.
Photo APRH

 

Un puissant mascaret, les échines de Reliable Man et de Baraan, remonte l'estuaire de l'idéal gazon cantilien... Une vague grise signée Dalakhani.
Formidable détenteur du doublé Prix du Jockey Club - Prix de l'Arc de Triomphe en 2003, Dalakhani ne laissera finalement qu'une place sur le podium du Chantilly Derby 2011, la seconde marche, pour le métronome Bubble Chic.
Son Reliable Man fait sensation, l'emportant très brillamment. Etant mal sorti des stalles, perdant peut être vingt longueurs, son Baraan, longtemps décollé, revient de nulle part prendre la troisième place sur le poteau aux excellents Colombian et Tin Horse, une nouvelle fois irréprochable.

Encore moins expérimenté que Darsi, lauréat en 2006, qu'Alain de Royer-Dupré avait couru quatre fois avant de lui faire prendre part au Prix du Jockey Club, Reliable Man est donc revenu des derniers rangs - en écho à Pour Moi - sous l'habile monte du Prince de Chantilly, Gérald Mossé.
Progression dans les autres, en même temps que Baraan, qui lui évolue contre la corde. Attention aux récifs! Les capitulations sont nombreuses chez les milers, desservis par le train sélectif qu'ils ont eux-mêmes imposé : Casamento et Absolutly Yes, animateurs zêlés, Roderick O'Connor, fusée parfaitement mise sur orbite, bientôt déposée par Bubble Chic.

Un zig vers la pleine piste et la délivrance pour Reliable Man. Un temps semble-t'il parti pour la gloire, Bubble Chic est rejoint, puis dominé sûrement.

Reliable Man a gagné. Le haut des statistiques s'affole. Une troisième étoile pour Gérald Mossé après Celtic Arms et Ragmar, un sixième "Jockey Club" pour Alain de Royer-Dupré qui égale ainsi François Mathet, mais une première pour le Pride Racing Club, fruit des victoires de la merveilleuse seconde du Prix de l'Arc de Triomphe 2006.

 

Vincent Le Roy

 

 

Les Chevaux Bleus dans l'histoire du Prix du Jockey-Club

1995 - CELTIC SWING bat POLIGLOTE

1992 - MARIGNAN est second

2007 - LITERATO se classe second


Les photos sont la propriété exclusive de l'APRH. Toute reproduction est interdite.

Vous pouvez visionner une sélection de photos APRH, commander vos clichés préférés!
Consultez www.aprh.fr



:

Groupes I
Tous les classiques de plat depuis août 1998

Prix Ganay, - Poule d'Essai des Poulains, - Poule d'Essai des Pouliches, - Prix Lupin, - Prix Saint-Alary, - Prix Jean Prat, - Prix d'Ispahan, - Prix de Diane, - Grand Prix de Paris, - Grand Prix de Saint-Cloud, - Prix Maurice de Gheest, - Prix Jacques le Marois, - Prix Morny, - Prix du Moulin de Longchamp, - Prix Vermeille, - Prix de la Salamandre, - Prix du Cadran, - Critérium des Pouliches, - Prix de l'Abbaye de Longchamp, - Prix de l'Arc de Triomphe, - Grand Critérium, - Prix de la Forêt, - Prix Royal-Oak, - Critérium de Saint-Cloud, - Critérium International (Création 2001)


Retour au sommaire

Back to english home page