Tous les Groupes I français depuis août 1998

Retour Sommaire Le Cheval Bleu

Editions 2007 - 2006 - 2005 ci-dessous

 Photos www.aprh.fr

Grand Prix de Paris 1999 - 2000 - 2001
Grand Prix de Paris 2002 - 2003 - 2004
Grand Prix de Paris 2008 - 2009 - 2010
Grand Prix de Paris 2011 - 2012 - 2013
Grand Prix de Paris 2014 - 2015 - 2016 - 2017

 

Grand Prix de Paris (2 400 m - Longchamp - 600 000 euros)

EDITION 2007

 K. Abdullah  1  Zambezi Sun GB  M.b  Dansili - Imbabala  Prix de Nanterre à Longchamp, 4è Prix du Jockey-Club (Gr.1)
 S.A. Aga Khan  2  Ashkazar  M.b  Sadler's Wells - Asharna  Prix Comrade à Longchamp, 2è Prix de l'Avre (L.), de Ferrières
 Cheik Al Maktoum  3  Airmail Special Ire  M.b  Peintre Célèbre - Shirley Blue  Prix du Lys (Gr.3), maiden à Longchamp
 D. Smith, Magnier, Tabor  4  Eagle Mountain GB  M.b  Rock of Gibraltar - Masskana  Beresford St. (Gr.2), 2è Derby St. (Gr.1), 3è Irish Derby (Gr.1)
 Gestüt Ittlingen  5  Axxos Ger  M.bf  Monsun - Acerbis  Union-Rennen (Gr.2), 2è Frühjahrspreis-Rennen (Gr.3)
 Famille Niarchos  6  Sagara Usa  M.b  Sadler's Wells - Rangoon Ruby  Maiden à Maisons-Laffitte, 2è Prix Greffulhe (Gr.2), 7è Prix du Jockey-Club (Gr.1)
 Mme Osterm. R.  7  Prinz Ger  M.b  Lando - Prairie Darling  2è SWB Derby-Trial (L.), GP des Hannover Airport (L.)
 F. Vermeulen  8  My Quentin  M.al  Medaaly - Nekhtabet  2è Prix Reliance à Dieppe - non partant

 

L'abandon des 3 100 mètres pour le Grand Prix de Paris aura vingt ans, ce samedi. Depuis 1987, cinq vainqueurs, Saumarez, Subotica, Peintre Célèbre, Bago et Rail Link ont ensuite confirmé dans le Prix de l'Arc de Triomphe.
L'excellence de ce rendez-vous, malgré une participation toujours plus faible qu'à Chantilly, n'est donc plus à prouver. Qu'il se dispute sur 2 000 mètres ou à fortiori sur 2 400 mètres (depuis 2005), le Grand Prix de Paris se porte à l'évidence comme un charme. 100 000 euros suplémentaires ont même été ajoutés à son nominal.
Et si le "Jockey-Club" continue d'être la proie de milers rallongés et que le Grand Prix de Paris se voit gagné de temps en temps par des futurs lauréats de l'Arc de Triomphe, gageons qu'il ne faudra pas longtemps pour que l'épreuve de Longchamp soit considéré comme notre vrai Derby.

Second du Derby d'Epsom, troisième du Derby d'Irlande, Eagle Mountain retourne au charbon. Et Coolmore, si riche en éléments de classe, de sportivement réinventer le programme classique!
Non-partant de dernière minute dans le Deutsches Derby, en raison du terrain lourd, Axxos a été supplémenté, ici.

Sagara, Airmail Special et Zambezi Sun souhaiteront prouver que Lawman n'est pas le seul mâle de 3 ans en France, capable de gagner un groupe I.

 

Arrivée : ZAMBEZI SUN devant Axxos, Sagara et Airmail Special

 

ZAMBEZI SUN, dans la foulée de Rail Link pour la casaque Abdullah!
Photo APRH

- cliquez sur Zambezi Sun pour un autre cliché APRH -

 

 

And the winner is ... Dansili!

Un Grand Prix de Paris faussé par la chute de Kieran Fallon et par l'abnégation d'Eagle Mountain. Une fois seul, le second du Derby d'Epsom a en effet continué son parcours, gênant tout d'abord Ashkazar en reprenant sa place, côté corde, puis bientôt Prinz. Libre comme l'air, Eagle Mountain, en favori valeureux, lançait la course dans la fausse ligne droite, accélérant pour rejoindre Axxos, au commandement.
Dans le final, si Zambezi Sun réussissait à contourner le lâché pour bientôt dépasser Axxos et s'envoler vers un facile succès. Eagle Mountain, quant à lui, prenait la seconde place, bien droit, après avoir maintenu au chaud d'une manière invraisemblable l'ultra-malheureux Sagara, qui n'aura pu galoper que cent mètres.

Une enquête était ouverte.
S'ensuivaient deux réclamations... Eagle Mountain accusait Zambezi Sun de s'être couché sur lui, suite à une guéguerre de bonne place, en l'occurrence le dos de Sagara, et de l'avoir fait trébucher (NDLR : le film justifie cette version mais le mouvement initial du petit Eagle Mountain, qui repousse à l'extérieur le plutôt costaud Zambezi Sun, semble être la cause du conflit. N'est-ce pas Messieurs Fallon et Pasquier?). Pour sa part, Sagara reproche à Axxos d'avoir fermé la porte à mi-migne droite (NDLR : c'est exact, mais Axxos reprend tout de suite sa ligne et Sagara n'était, semble-t'il, pas totalement engagé).
L'arrivée est maintenue.

 

L'avènement de Zambezi Sun sur 2 400 mètres allait être assombri par deux mauvaises nouvelles, également très classiques, pour les couleurs Abdullah : le retrait de l'entraînement de Rail Link, victime d'une lésion tendineuse, et la disparition du grand étalon Rainbow Quest.

 

 

 

 

EDITION 2006

 K. Abdullah  1  Rail Link GB  M.b.  Dansili - Docklands  Prix du Lys (Gr.3), 2è Prix du Mont-Pagnotte
 Cheik Al Maktoum  2  Hazeymm Ire  M.b.  Marju - Shimna  2è Derby Trial Stakes (Gr.3) - non partant
 Cheik Al Maktoum  3  Gravitas GB  M.al.ru.  Mark Of Esteem - Bombazine  Grand Prix Inter-Régional des 3 Ans (L.), Prix de Suresnes (L.)
 Ecurie I.M. Fares  4  Numide  M.b.  Highest Honor - Numidie  Prix Hocquart (Gr.2), 5è Prix du Jockey-Club (Gr.1)
 Ecurie Wildenstein  5  Sudan (Ire)  M.al.  Peintre Célèbre - Sarabande  2è Prix du Lys (Gr.3), de l'Avre (L.), 3è Prix Hocquart (Gr.2)
 Mme Hankinson  6  Art Deco Ire  M.al.  Peintre Célèbre - Sometime  Dee Stakes (Gr.3), 4è Prix du Jockey-Club (Gr.1)
 M. Keller  7  Grand Couturier GB  M.b.  Grand Lodge - Lady Elgar  Derby du Midi (L.), 3è Prix Noailles (Gr.2)
 Mme Magnier  8  Puerto Rico Ire  M.b.  Sadler's Wells - Commanche Belle  Gallinule Stakes (Gr.3), 10è Irish Derby (Gr.1)
 D. Smith & Magnier & Tabor  9  Mountain Ire  M.b.  Montjeu - Skidmore Girl  6è Irish Derby (Gr.1), 8è Derby d'Epsom (Gr.1)
 J.-Paul Reddam 10   Red Rocks Ire  M.b.  Galileo - Pharmacist  Fairway Stakes (L.), 2è King Edward VII St. (Gr.2)

 

Quand une idée est mauvaise..., on peut y accrocher tous les oriflammes du monde, "faire péter" tous les feux d'artifice de la terre, l'idée reste juste mauvaise.

Et ce n'est même pas une... libération que d'écrire cela ; la réalité est vraiment pesante.

L'élite française vient de conclure son premier semestre avec un certain brio. Meilleur cheval classique de l'hexagone, Gentlewave est le dauphin de Dylan Thomas dans un très prisé Derby d'Irlande, où ne manquaient que Sir Percy et Hala Bek, respectivement premier et fantasque quatrième à Epsom.
Sur le mile, la ligne droite de Stormy River dans les Saint James Palace's Stakes restera dans les mémoires, même si elle ne fut ponctuée "que" par un accessit d'honneur à distance d'Araafa.

Sur 2 400 mètres, certains vaincus cherchent leur compensation. Celle-ci porte un joli nom, un peu pompeux, peut être : le Grand Prix de Paris.
La Ville Lumière a certes connu des flashs plus éblouissants, ... mais ce sera sans doute une jolie course, car le lot est intéressant, international avec des poulains parfois déjà bien battus mais venant d'horizons très variés. Oui, c'est cela en fait! Ce Grand Prix de Paris a un parfum d'inconnu.

 

Si l'on considère absolues les références obtenues au Curragh par Darsi et Best Name, Numide.a sans doute eu raison de délaisser la proie pour l'ombre.

Le rêveur Numide aura-t'il enfin compris qu'une boîte de départ n'était pas un salon de thé? Si tel était le cas, il pourrait cette fois-ci devancer Art Deco, proche quatrième en juin à Chantilly.

Nouveau Montjeu joli, bien battu à Epsom, puis en Irlande, Mountain rappelle Scorpion, seizième du Jockey-Clubinho 2005, et vainqueur ensuite du Grand Prix de Paris.

Demi-frère par Dansili du chic Chelsea Manor, Rail Link peut tous les faire galoper.

Red Rocks apportera-t'il une seconde étoile au grand champion Galileo, déjà père de la gagnante des 1000 Guinées irlandaises, Nightime?

Grand Couturier, Gravitas et Sudan souhaiteront prouver à ceux qui les citent en bas d'un texte, qu'ils ont eu tort.

 

Arrivée : RAIL LINK devant Red Rocks, Sudan, Grand Couturier et Art Deco

 

RAIL LINK dicte sûrement sa loi à Red Rocks!
Photo APRH

- cliquez sur Rail Link pour un autre cliché APRH -

 

La ligne du Prix du Lys a largement pris la mesure de celle du Prix du Jockey-Club. Amusant, non!

Red Rocks mérite son nom. Leader volontaire, Red Rocks réaccélérait dans la ligne droite et ne capitulait finalement que face à Rail Link, très au-dessus aujourd'hui.

Le demi-frère de Chelsea Manor a dû ravir André Fabre, vainqueur pour la neuvième fois du Grand Prix de Paris, ainsi que les éleveurs du Qatar où Chelsea Manor a été exporté.

Bien battus pour la victoire, Sudan, Grand Couturier et Art Deco concluaient ensemble, tandis que nous attendons encore la célèbre pointe de vitesse finale d'un pâle Numide, certes à nouveau mal parti, mais incapable de réagir ensuite.

L'automne allait sublimer le verdict de ce Grand Prix de Paris, Rail Link triomphant dans un Prix de l'Arc de Triomphe pimenté, Red Rocks enlevant avec la manière le Breeders' Cup Turf.

 

 

 

EDITION 2005

 K. Abdullah  1  Bellamy Cay GB  M.b.3  Kris - Trellis Bay  Prix de Lormoy, du Roule, 3è Prix Bay Middleton
 Maktoum Al Maktoum  2  Laverock Ire  M.b.3  Octagonal - Sky Song  Prix de Fontainebleau (Gr.3), 3è Critérium de Saint-Cloud (Gr.1)
 Cheik Al Maktoum  3  Desideratum GB  M.b.3  Darshaan - Desired  Prix du Lys (Gr.3), de l'Avre (L.), des Marronniers
 Cheik Al Maktoum  4  Plea Bargain GB  M.b.3  Machiavellian - Time Saved  King Edward VII St. (Gr.2), 2è Prix Greffulhe (Gr.2)
 Ec. J.-L. Bouchard  5  Musketier Ger  M.gr.3  Acatenango - Myth And Reality  Prix de Condé (Gr.3), 2è Prix des Chênes (Gr.3), 4è Prix Greffulhe (Gr.2)
 Ec. Wildenstein  6  Annenkov (Ire)  M.b.3  Danehill - Agathe  Prix Pétrarch, 2è Prix des Marronniers, Aveu
 Mme Magnier & M. Tabor  7  Scorpion Ire  M.b.3  Montjeu - Ardmelody  2è Irish Derby (Gr.1), Gallinule St. (Gr.3)
 H. Rapp  8  Orion Star  M.gr.3  Sternkoenig - Okocha  Prix de Suresnes (L.), Caïus, 2è Prix du Lys (Gr.3), 3è Prix Hocquart (Gr.2)
 Stald Composit Aps  9  Airex GB  M.b.3  Unfuwain - Ard Na Sighe  3è Prix de l'Avre (L.), du Mont-Pagnotte

 

La seconde des deux Valseuses de Juillet... Suspendue, maladroite, un 14 juillet.

Contrairement au Prix du Jockey-Club, les gros sous ne sont pas venus en renfort pour faire avaler à tout le monde la pilule du changement. Ô prévisible et vilaine alchimie des lendemains qui déchantent!

Le Prix du Jockey-Club nouvelle formule est une danseuse arriviste : plus court, plus d'espèces trébuchantes, mais au bout du compte, moins de souffle, moins de panache, moins de classe. Signe des temps! Baromètre d'une époque!

Grands vainqueurs depuis si longtemps et notamment ce printemps, omnipotents, les patrons de Coolmore jouent tout de même les prolongations dans ce Grand Prix de Paris, dépêchant Scorpion, qui vient d'opposer une farouche résistance au champion Hurricane Run dans le Derby d'Irlande, face aux frères Maktoum et donc face à Laverock, remarquable finisseur début juin, Desideratum et Plea Bargain, auxquels l'on ne peut guère reprocher grand-chose.

Hormis Scorpion, seizième, et le malheureux Laverock, distancé de la troisième place, deux autres battus du "Jockeyclubinho" souhaitent redorer leur blason, Musketier et Airex.
Musketier devrait apprécier une distance que connaît parfaitement Desideratum et Orion Star, les deux premiers du Prix du Lys.
Tardif, Annenkov, suite à un programme tout en progression, voudrait bien faire parler son sang.

 

Maintenant, Messieurs, il serait peut être temps de faire preuve d'honnêteté!

Le reproche fait au "Jockeyclubinho" est que le meilleur n'a pas gagné ... Même si Shamardal est un champion ...

Ensuite, j'aimerais franchement que l'on m'explique comment ce délai supplémentaire de cinq semaines avant d'affronter la distance classique au plus haut niveau sauvegarde l'équilibre physiologique de nos meilleurs poulains. Notamment, en troquant un terrain souvent parfait de début juin, pour une route durcie, au coeur de l'été.

L'idéalement nommé Scorpion - les Irlandais ont de l'humour - risque l'autodestruction, retournant au feu pour la troisième fois en cinq semaines. Peut être devrait-on le protéger, en l'empêchant de courir!

 

Quand un scénario est mauvais, que l'idée de départ ne tient pas la route, toutes les ficelles, cordes et filins du monde ne peuvent empêcher la réalisation de s'écrouler devant un public... conscient.

 

Arrivée : SCORPION devant Desideratum, Orion Star et Plea Bargain

 

SCORPION
And the winner is ... Montjeu!
Photo APRH

- cliquez sur Scorpion pour deux autres clichés APRH de ce Grand Prix de Paris, désormais sur 2 400 mètres -

 

A l'extérieur d'Airex, durant le parcours, le joli Scorpion sombre domine à l'évidence son sujet. Il ne subit pas la course comme dans le Prix du Jockey-Club, où son jockey n'insista pas dans le final ; il la régente...

... et dès l'entrée de la ligne droite attaque, prenant le pouvoir. Pendant cent mètres pourtant, Desideratum semble apte à le contrer, vient presque à sa hauteur, donnant même la fugace sensation d'aller mieux que le fils du roi Montjeu! Mais Scorpion, apparenté au double vainqueur de la Gold Cup d'Ascot et placé de l'Arc Ardross, réaccélère, déposant le bon Desideratum. En tout bon cheval, en classique!

Orion Star, supplémenté, conclut remarquablement pour prendre une belle troisième place.

 

Le jeu de l'été pour les sportsmen peut désormais s'appeler "Quel Montjeu préfèrez-vous?"

Choisir entre Hurricane Run, Motivator, Scorpion et Walk In The Park équivaudra sans doute à trouver le 3 ans européen de l'année.
A moins d'une intervention divine sous la forme de la sublime Divine Proportions.
Ou alors de l'avènement de Shawanda, fille princière d'un autre très grand vainqueur du Prix de l'Arc de Triomphe, Sinndar, et époustouflante lauréate des Irish Oaks, le dimanche suivant ce Grand Prix de Paris.

 

 

Vincent Le Roy

 

 

Les Chevaux Bleus et le Grand Prix de Paris

VALANOUR, GRAPE TREE ROAD, VESPONE et ZAMBEZI SUN l'ont respectivement emporté en 1995, 1996, 2003 et 2007.

 


Les photos sont la propriété exclusive de l'APRH. Toute reproduction est interdite.

Vous pouvez visionner une sélection de photos APRH, commander vos clichés préférés!
Consultez www.aprh.fr



Groupes I - Plat (Photos A.P.R.H.) :

- Prix Ganay, - Poule d'Essai des Poulains, - Poule d'Essai des Pouliches, - Prix Lupin, - Prix d'Ispahan, - Prix Saint-Alary, - Prix Jean Prat, - Prix du Jockey-Club, - Prix de Diane, - Grand Prix de Saint-Cloud, - Prix Maurice de Gheest, - Prix Jacques le Marois, - Prix Morny, - Prix du Moulin de Longchamp, - Prix Vermeille, - Prix de la Salamandre, - Prix du Cadran, - Critérium des Pouliches, - Prix de l'Abbaye de Longchamp, - Prix de l'Arc de Triomphe, - Grand Critérium, - Prix de la Forêt, - Prix Royal-Oak, - Critérium de Saint-Cloud.


Retour au sommaire

Back to english home page